Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Elle a payé l’électricité du voisin pendant 7 ans

journal-de-quebec22 juin 2015 – Source : Journal de Québec

Hydro-Québec n’a remboursé que 1691 $ à celle qui a pourtant été surfacturée pendant sept ans

Sans savoir, une résidente de Québec a payé l’électricité de ses voisins pendant 7 ans.

Hydro-Québec, qui s’est aperçue de l’erreur, ne lui a toutefois remboursé que les excédents facturés pour une durée maximale de trois ans.

La résidente du boulevard Savard, dans le quartier Neufchâtel (qui préfère conserver l’anonymat), dit n’avoir rien remarqué lors de l’achat de sa maison neuve jumelée en 2008.

«Lorsque je suis arrivée, tout avait l’air normal. La consommation d’électricité semblait conforme», a indiqué au Journal la femme qui occupe seule sa résidence.

Pendant sept ans, elle s’est ainsi acquittée de ses factures sans soulever de doutes sur la consommation indiquée et le prix facturé par Hydro-Québec.

Or, c’est en refusant l’installation d’un nouveau compteur intelligent que tout a basculé. Hydro-Québec s’est alors rendu compte que les compteurs du jumelé avaient été inversés.

Dans un tel cas, les clients d’Hydro-Québec ont des recours limités. La Régie de l’énergie n’autorise pas le remboursement des trop-perçus au-delà de 36 mois (trois ans).

1691 $ remboursés

Hydro-Québec a ainsi remboursé 1691 $ à celle qui a pourtant été surfacturée pendant sept ans.

Avec ce remboursement, cette très bonne cliente d’Hydro-Québec estime toutefois avoir payé 2266 $ en trop depuis qu’elle a emménagé en 2008 dans sa nouvelle résidence.

«J’aurais aimé qu’Hydro-Québec me rembourse la totalité du montant surfacturé. Après tout, ce sont eux qui ont fait l’erreur», a-t-elle souligné au Journal.

Pas la faute d’Hydro

Hydro-Québec soutient de son côté que l’erreur de croisement des compteurs revient à l’entrepreneur électricien qui a effectué les travaux électriques lors de la construction du jumelé.

«Lorsque l’on a constaté le croisement des compteurs, nous avons aussitôt redressé la situation de facturation, de façon à ce que chaque utilisateur paie pour sa propre consommation», a fait savoir le porte-parole d’Hydro-Québec, Serge Abergel.

Selon ce dernier, conformément à la réglementation en vigueur, la période redressée ne peut dépasser 36 mois, a-t-il précisé.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s