Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteur intelligent : deux options pour ceux qui l’ont refusé

ici-radio-canada4 août 2016 – Source : Ici Radio-Canada

Les clients d’Hydro-Québec qui ont refusé l’installation de compteurs intelligents ont désormais deux options qui s’offrent à eux moyennant des frais.

Les clients peuvent conserver leur compteur électromécanique, pourvu que la date inscrite sur le sceau d’installation ne soit pas dépassée. Ils devront cependant payer des frais d’inaccessibilité de 85 $ et des frais de lecture mensuelle de 5 $.

Il faudra toutefois changer le compteur une fois arrivé à la date d’échéance ou s’il ne répond plus aux normes de Mesures Canada.

Hydro-Québec installera alors un compteur non communicant, soit qui ne transmet pas de données par radiofréquences. Ces clients devront alors payer des frais d’installation de 85 $ en plus des frais de lecture mensuels de 5 $.

Les clients peuvent aussi choisir de changer leur compteur dès maintenant pour ce type de compteur non communiquant. Seuls les frais de lecture mensuelle et d’installation devront alors être payés.

Finalement, si les clients décident de permettre l’installation d’un compteur communicant, aucuns frais ne leur seront facturés.

Rappelons qu’un compteur communicant en est un de nouvelle génération qui utilise les radiofréquences pour transmettre les données de consommation au système de facturation d’Hydro-Québec.
Dans le cas d’un compteur non communicant, celui-ci exige une relève manuelle, de visu, et ne contient pas de carte de communication. Conséquemment, il ne transmet pas les données de consommation par radiofréquences.

Source : Hydro-Québec

Précisons que les frais d’installation doivent être payés maintenant, même si le client conserve son vieux compteur. Les clients reçoivent ainsi une facture à l’avance pour l’installation future d’un compteur non communicant, lorsque le remplacement devra se faire.

« La demande qu’on a faite à la Régie de l’énergie, et que la régie a acceptée, vise justement que les coûts réels de cette opération soient payés par les clients qui refusent l’installation », précise Marc-Antoine Pouliot, attaché de presse d’Hydro-Québec.

Monsieur Pouliot rappelle qu’Hydro-Québec effectuera plusieurs communications à ses clients tout au long du processus pour les informer des différentes possibilités.

À ce jour, 130 000 clients d’Hydro-Québec n’ont pas encore de compteur intelligent.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site d’Ici Radio-Canada