Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Les tarifs d’Hydro pourraient exploser de 32 % d’ici 5 ans

journal-de-quebec23 janvier 2017 – Source : Journal de Québec

La facture d’électricité des Québécois pourrait bondir de 32 % en moyenne au cours des 5 prochaines années, a appris Le Journal.

Dans un rapport déposé devant la Régie de l’énergie, un expert recommande de mettre fin au mode de l’interfinancement, un pacte social en vigueur depuis les années 60 au Québec.

«La technologie et le niveau de vie des Québécois ne justifient plus un tel interfinancement, qui pénalise les consommateurs commerciaux et industriels», soutient le professeur et économiste Pierre-Olivier Pineau de HEC Montréal dans un mémoire remis à la Régie de l’énergie.

Le principe de l’interfinancement offre depuis 1962 aux clients résidentiels d’Hydro-Québec un avantage sur le coût réel d’électricité imposé aux autres clients de la société d’État comme les commerces et les industries.

L’avantage actuel du tarif domestique est d’environ 1,54 cent par kilowattheure.

Le professeur Pineau croit que des mesures d’aides pourraient toutefois être mises de l’avant pour aider spécifiquement les ménages à faible revenu d’ici 10 ans afin d’amortir ce choc tarifaire.

Il préconise un gel de tarifs pendant cinq ans pour cette clientèle spécifique.

Impensable, dit l’UC

«On est très inquiet. On parle de hausses qui pourraient atteindre 32 % en 5 ans. Ce serait une véritable tragédie pour les ménages de la classe moyenne. Ce n’est pas à la Régie de décider, mais c’est aux politiciens», déplore l’analyste en énergie de l’Union des consommateurs (UC), Viviane de Tilly.

L’UC craint que le gouvernement Couillard se cache derrière un mandat offert à la Régie de l’énergie pour faire «avaler» aux Québécois d’imposantes hausses de tarifs.

La Régie doit tenir en février des audiences publiques à Montréal.

Pas de commentaire

Le cabinet du ministre responsable d’Hydro-Québec, Pierre Arcand, n’a pas voulu commenter le dossier.

Chez Hydro-Québec, on précise que le débat sur l’interfinancement n’est pas nouveau. La société d’État dit cependant ne pas être fermée à l’idée d’en discuter.

«Le principe de l’interfinancement est dans la loi. Nous, on applique la loi», a rappelé un porte-parole d’Hydro-Québec, Marc-Antoine Pouliot.

Idée difficile à vendre

Le Journal a discuté du mode de l’interfinancement chez Hydro-Québec avec le professeur spécialiste des questions énergétiques à l’Université d’Ottawa, Jean-Thomas Bernard.

Que pensez-vous de cette idée d’abolir l’interfinancement au Québec pour les consommateurs d’électricité?

Ça va être très difficile à vendre. Politiquement, ce n’est pas très vendeur. Je souhaite d’ailleurs bonne chance aux politiciens qui vont annoncer toute nouvelle hausse importante des tarifs d’électricité aux Québécois.

Que pensez-vous de cette idée d’épargner les ménages à faibles revenus pendant 10 ans?

Ça va être très compliqué de suivre les gens à faible revenu pendant 10 ans. Il y a une forte possibilité de les stigmatiser. Certains sont propriétaires, d’autres pas. Certains vont déménager, d’autres pas. Durant cette période, le statut social des gens peut changer rapidement. Ça va être tout un travail d’identifier et de retracer ces ménages sur une aussi longue période de temps.

Que feriez-vous à la place du gouvernement Couillard?

Je préconiserais plutôt l’introduction d’un troisième palier de tarifs à un coût plus élevé pour les clients résidentiels. Actuellement, Hydro-Québec facture 8,68 cents du kilowattheure dans un deuxième palier. Ce troisième palier permettrait de frapper les plus gros consommateurs. Ce serait plus équitable et beaucoup moins compliqué, selon moi.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s