Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hydro-Québec veut en prendre encore plus dans vos poches

journal-de-quebec29 juillet 2016 – Source : Journal de Québec

Le monopole d’État veut hausser les tarifs d’électricité de 1,6 % en 2017

Pendant que la plupart des Québécois sont au chalet, à la plage ou au camping, Hydro-Québec en profite pour demander à la Régie de l’énergie de lui permettre de hausser encore les tarifs d’électricité, cette fois de 1,6 %, dès avril prochain.

À LIRE AUSSI: Les Québécois en ont marre des hausses d’électricité

Après s’être vu refuser une demande d’augmentation tarifaire de 1,7 % au printemps dernier – la Régie de l’énergie a finalement limité la hausse à 0,7 %, la plus faible en quatre ans – Hydro-Québec revient à la charge.

Si la Régie de l’énergie lui donne sa bénédiction, Hydro-Québec, qui a enregistré un bénéfice net de plus de 3 milliards l’an dernier, empochera 166 M$ de plus en augmentant de la sorte la facture d’électricité de tous ses clients résidentiels et de la plupart de ses clients d’affaires.

Après avoir bénéficié d’un gel tarifaire, l’an dernier, les grands industriels s’en tireront avec une hausse prévue du tarif de grande puissance de seulement 1,1 %.

Plus concrètement, l’impact, pour le propriétaire d’une maison moyenne, sera de près de 4 $ par mois. Pour ceux qui possèdent une grande maison, la facture mensuelle grimpera alors de plus de 5 $.

En deçà de l’inflation

À l’instar d’Hydro-Québec, le cabinet du ministre de l’Énergie, Pierre Arcand, fait valoir que la demande de modification tarifaire demeure en deçà de l’inflation, ce qui respecte l’engagement pris par le pdg de la société d’État, Éric Martel.

«Contrairement au précédent gouvernement, nous avons agi afin de limiter la croissance des tarifs d’électricité», a indiqué le cabinet du ministre Arcand à notre Bureau parlementaire.

«Nous n’avons pas de commentaires à faire», a fait savoir pour sa part l’opposition péquiste, par l’entremise de sa coordonnatrice des communications, Valérie Chamula.

Rappelant que les tarifs d’électricité ont augmenté de plus de 11 % au cours des dernières années, la Coalition avenir Québec demande de son côté à la Régie de l’énergie de refuser la demande d’Hydro-Québec.

«Ils annoncent ça en pleine semaine de la construction. Souhaitent-ils que ça passe sous le radar? On peut se poser la question», a déploré la députée de Saint-Hyacinthe et porte-parole caquiste en matière d’énergie, Chantal Soucy.
Impacts d’une hausse de 1,6 % sur les résidences chauffées à l’électricité:

Logement +0,43 $/mois
Petite maison +2,36 $/mois
Maison moyenne +3,84 $/mois
Grande maison +5,11 $/mois

Revenus additionnels pour Hydro-Québec: 166 M$

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s