Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents : Une multinationale poursuit un site consacré à la transparence gouvernementale

FPJQ9 juin 2016 – Source : FPJQ – Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec

Un grand conglomérat privé appartenant à Toshiba poursuit un site Internet américain qui se consacre à la transparence gouvernementale. La compagnie Landis+Gyr souhaite obliger le site à détruire des documents obtenus par la loi d’accès à l’information concernant ses compteurs électriques.

MuckRock est un site qui aide citoyens, chercheurs et journalistes à obtenir des documents en vertu de la loi d’accès à l’information américaine ou ses équivalents dans chaque État. Le site compte plus d’un million de documents partagés.

En avril, un ingénieur de Seattle, Phil Mocek, a utilisé le site pour faire une demande d’accès auprès de la Seattle City Light, la compagnie publique d’électricité de la ville, afin d’obtenir des détails à propos de compteurs intelligents achetés à Landis+Gyr.

À la fin du mois de mai, Landis+Gyr a averti MuckRock qu’il les poursuivait devant la Cour supérieure de King County, dans l’État de Washington, pour bloquer la publication des documents. La ville de Seattle avait déjà remis deux des documents demandés concernant la sécurité desdits appareils. Les documents auraient dévoilé que des données sur des examens de sécurité interne manquaient.

«Une multinationale détenue par Toshiba a demandé à MuckRock de retirer des documents les concernant reçus par une demande d’accès à l’information, de détruire toutes les copies que nous avons, et de les aider à identifier les lecteurs de MuckRock qui les avaient vus», a écrit Michael Morisy, le fondateur du site web.

La multinationale aurait aussi déposé une injonction à la ville de Seattle pour les empêcher de publier les autres documents demandés par l’ingénieur.

Pour plus d’information :
Counter Current News : ‘Chilling Attack On Free Speech’: Multinational Corporation Sues Gov’t Transparency Watchdog MuckRock

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de la FPJQ

La CQLPE.ca dans son bulletin d’information, mentionne aussi que :

« Il y a plus de détails à ce sujet dans Court Dumps Hastily-Granted Restraining Order, Says MuckRock Can Publish Smart Meter Documents. La compagnie Landis+Gyr, dont 3.6 millions de ses infames et dangereux compteurs ‘intelligents’ ont été déployés au Québec par Hydro-Québec, a tenté d’obliger la ville de Seattle à retirer de son site un de ses documents révélant une faille de sécurité que des hackers peuvent exploiter pour prendre à distance le contrôle de ses compteurs et ainsi commettre des actes de terrorisme, comme couper le courant partout… Tout cela est expliqué aussi dans Seattle Suehawks: Smart meter hush-up launched because, er … terrorism et As US court bans smart meter blueprints from public, sysadmin tells of fight for security info.) »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s