Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

76 $ d’Hydro pour chauffer leur micromaison

journal-de-quebec23 mai 2016 – Source : Journal de Québec

Un couple du Bas-Saint- Laurent fait des économies hivernales substantielles

SAINT-GERMAIN-DE-KAMOURASKA | Un couple du Bas-Saint-Laurent, qui a conçu et testé une micromaison, affirme que sa facture de chauffage pour la période hivernale s’élève à seulement 76 $.

Installée en bordure du fleuve St-Laurent, la Boîte à caresses de 180 pieds carrés a été habitée par Catherine Duval et Pascal Dubé jusqu’en janvier 2016. Ils ont ensuite prêté la maison à un cobaye jusqu’au printemps, dans le but d’avoir une opinion externe sur la vie dans la maison.

Le poêle à bois placé au centre de la minuscule habitation a été condamné le temps d’un hiver et remplacé par une simple chaufferette électrique, qui constituait le seul moyen de chauffage l’hiver dernier.

«C’était important pour nous d’avoir les chiffres précis d’un chauffage électrique durant tout un hiver. Nous avons utilisé un calculateur spécifique pour l’appareil et nous en sommes arrivés à un coût de 76 $», indique Catherine Duval.

Selon Hydro-Québec, la facture moyenne pour chauffer une maison à l’électricité au Québec est de 1200 $.

«L’enveloppe du bâtiment a été conçue pour arriver à de tels résultats, autant dans le choix des matériaux que dans l’étanchéité», affirme Pascal Dubé, ajoutant que la température était maintenue à 21 degrés Celsius.

La micromaison, située à Saint-Germain-de-Kamouraska, est raccordée aux services courants d’un bâtiment situé à proximité appartenant au couple et les toilettes fonctionnent au compost. Le couple affirme que le quotidien se passe très bien malgré l’étroitesse des lieux et son cobaye a aussi adopté le mode de vie des adeptes de tiny houses.

Engouement

Catherine Duval et Pascal Dubé sont les propriétaires de l’entreprise Ma Maison Logique, qui œuvre dans la conception et la fabrication de ces petites habitations. Ils affirment constater un engouement important depuis 2015 au Québec et viennent de vendre deux micromaisons, en plus de participer à des contrats de conception.

L’entreprise est impliquée dans l’étude d’un projet de construction d’un quartier de minimaisons de 700 pieds carrés à L’Isle-Verte. Pour s’offrir une micromaison, il faut être prêt à investir environ 50 000 $. On ne peut toutefois pas contracter une hypothèque, il faut se tourner vers une marge de crédit ou un prêt personnel.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s