Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

La facture minimale pourrait frapper fort

journal-de-montreal14 mars 2016 – Source : Journal de Montréal

L’élimination de la redevance de 40 cents par jour risque de faire des abonnés malheureux

Les propriétaires qui ferment leurs chalets ou quittent leurs condos l’hiver feront les frais du projet d’Hydro-Québec d’éliminer la redevance d’abonnement de 40 cents par jour ou de 148 $ par année à compter du 1er avril 2017.
Actuellement, la redevance d’abonnement rapporte grosso modo 12 $ par mois à la société. Pour Hydro-Québec, ce montant est insuffisant pour couvrir le coût réel, qui est plutôt évalué à 22 $ par la société d’État.

«Ce qu’on met en œuvre avec la facture minimale, c’est quelque chose d’équitable, soit le principe de l’utilisateur payeur» a déclaré à notre Bureau d’enquête Marc-Antoine Pouliot, porte-parole d’Hydro-Québec.

«Avec la redevance d’abonnement telle qu’elle est appliquée actuellement depuis 1973, certains clients supportent les coûts d’autres clients», a expliqué à notre Bureau d’enquête le porte-parole d’Hydro-Québec.

Chauffage à l’électricité

L’introduction d’une facture minimale d’environ 22 $ sera accompagnée par l’élimination de la redevance d’abonnement de 40 cents par jour qui rapporte chaque année 520 M$ à la société d’État.

Comme il s’agit d’un montant très important, la facture minimale ne sera pas suffisante pour couvrir la perte de 520 M$.

Une partie importante, que ne veut pas préciser pour l’instant Hydro-Québec, sera en fait récupérée par une augmentation des tarifs d’électricité, principalement sur la deuxième tranche qui s’applique au chauffage l’hiver, et qui, à 8,6 cents le kWh, coûte 3 cents de plus que la première tranche qui vise à couvrir les besoins de première nécessité, comme l’éclairage et le fonctionnement des appareils électroménagers.

En théorie, l’opération ne doit pas rapporter un sou de plus à la société d’État, mais dans sa décision rendue cette semaine, la Régie de l’énergie, qui souscrit au projet, indique clairement que «l’élimination de la redevance (sera) compensée par une hausse deux fois plus importante du prix de l’énergie en 2e tranche qu’en 1re tranche».

Option consommateurs endosse le projet d’Hydro-Québec, qui ferait passer de 30 à 40 kWh par jour, le montant facturé au prix le plus bas de 5,7 cents le kWh au 1er avril 2016.

«On ne doit pas pénaliser les consommateurs qui consomment peu; on doit pénaliser les consommateurs qui consomment beaucoup d’énergie», a déclaré à notre Bureau d’enquête Olivier Bourgeois, d’Option consommateurs.

Une énergie compétitive ?

Depuis 2004, les consommateurs qui se chauffent à l’électricité ont vu le prix de l’électricité de la 2e tranche, celle qui sert surtout au chauffage en hiver, augmenter presque deux fois plus rapidement que l’inflation (voir tableau ci-dessus).

Comme l’a démontré notre Bureau d’enquête au cours des derniers mois, avec le prix du gaz naturel qui n’augmente pas depuis plusieurs années, et la chute des prix du mazout, chauffer à l’électricité coûte maintenant plus cher que le coût de ces deux combustibles.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Montréal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s