Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hydro-Québec a de graves problèmes de gestion, selon la CAQ

journal-de-quebec7 mars 2016 – Source : Journal de Québec

Il y a de graves problèmes de gestion du temps supplémentaire chez Hydro-Québec, déplore la Coalition Avenir Québec (CAQ).

«Ce n’est pas normal de voir tout ce temps supplémentaire réalisé en une seule année. Il y a un sérieux coup de barre à donner dans la gestion des conventions collectives», a indiqué lundi la députée caquiste, Chantal Soucy.

Comme le rapportait Le Journal lundi matin, la facture du temps supplémentaire a coûté 131 millions $ à Hydro-Québec en 2015.

Certains employés de la société d’État ont même réussi à ajouter 100 000 $ à leur salaire annuel de base grâce au surtemps et à diverses primes touchées l’an dernier.

Loin de blâmer les travailleurs d’Hydro-Québec qui ne font qu’appliquer leurs conventions collectives, la députée de la CAQ déplore l’inaction de la direction de la société d’État à régler une fois pour toutes les onéreuses factures de temps supplémentaire.

L’an dernier, le temps supplémentaire avait coûté 144 millions $ à Hydro-Québec.

«Il y a des gestionnaires qui ne mettent pas leurs culottes. Le ministre responsable d’Hydro-Québec, Pierre Arcand, doit s’en mêler», a fait savoir le députée Soucy, elle même une ancienne employée de la société d’État.

La CAQ soutient que les horaires actuels sur 4 jours de certains employés comme les monteurs de ligne coûtent une fortune en surtemps lorsqu’ils doivent entrer lors d’une 5e journée dans la semaine.

«Un gestionnaire chez Hydro n’a pas de marge de manoeuvre. Il ne fait qu’appliquer ce qui a été négocié», a expliqué la députée de la CAQ.

Cas d’exception

Chez Hydro-Québec, on soutient que les «cas» de ses plus hauts salariés sont «exceptionnels» auprès de ses employés de métiers.

Le temps supplémentaires et les primes seraient directement liés aux travaux urgents de maintenance de son réseau électrique.

Hydro-Québec dit d’ailleurs travailler actuellement avec les syndicats pour revoir certains horaires de travail afin de limiter le temps supplémentaire tout en assurant la qualité du service aux clients.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s