Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Producteurs en serre: pas de baisse de tarifs d’électricité, dit Québec

journal-de-quebec4 février 2016 – Source : Journal de Québec

Les producteurs de fruits et légumes en serres ne doivent pas espérer une baisse des tarifs d’électricité pour devenir plus compétitifs, prévient le ministre de l’Énergie, Pierre Arcand.

«Il y a déjà un rabais de 40 % par rapport à ce que les serres devraient payer. S’ils ne sont pas compétitifs, ce n’est pas à cause de l’électricité, a indiqué M. Arcand à l’occasion d’une mêlée de presse. Il y a d’autres facteurs, c’est peut-être en raison du gaz naturel qui est plus cher au Québec qu’en Ontario.»

Les producteurs en serre ne sont pas du même avis. Ils réclament une réduction de tarifs d’électricité de 5,5 cents à 4 cents du kilowattheure, rapportait Le Journal dans sa livraison du 1er février. Le producteur de tomates Savoura avait d’ailleurs attribué, du moins en partie, sa faillite aux tarifs d’électricité.

D’importants projets d’investissements sont mis sur la glace en attendant les tarifs préférentiels espérés par les producteurs.

Pierre Arcand promet que sa future politique énergétique contiendra des dispositions à l’intention des producteurs maraîchers en serre. «Je pense qu’il y a des choses extrêmement intéressantes pour les producteurs en serre. Je n’appelle pas ça de l’aide, mais je pense qu’il y aura des choses avantageuses pour eux», a dit le ministre des Ressources naturelles.

Le nombre de producteurs de légumes en serre a chuté de 19 % au cours des cinq dernières années. Depuis 2010, le volume de production québécoise a fondu de 6 % à 3 % de la production canadienne, rapportait Le Journal. Les producteurs de l’Ontario ont, semble-t-il, obtenu des tarifs préférentiels pour le gaz naturel.

Il n’a pas été possible de parler au ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis. Le syndicat des producteurs en serre n’a pas rappelé Le Journal.

Producteurs en serre

– Il y a 195 fermes de production en serre au Québec.
– Elles emploient 1496 personnes.
– Produisent 20 495 tonnes de fruits et légumes par année.
– Le nombre de fermes a diminué de 19 % depuis 2010.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s