Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hydro-Québec prévoit perdre 100 M $

journal-de-quebec17 août 2015 – Source : Journal de Québec

Les mauvaises créances vont coûter cher à la société d’État en 2015

Le 1er avril dernier, Hydro-Québec a eu le feu vert de la Régie de l’énergie pour augmenter ses tarifs d’électricité de 2,9 %.

Les mauvaises créances de clients incapables de payer leur facture d’électricité – dont de plus en plus de clients de la classe moyenne – vont faire perdre 100 millions $ à Hydro-Québec cette année, a appris Le Journal.

Selon des documents déposés à la Régie de l’énergie, Hydro-Québec s’attend maintenant à perdre 100,3 millions $ en 2015 en raison d’une augmentation importante du nombre de mauvais payeurs, un record.

En avril dernier, Hydro-Québec prévoyait radier une somme de 96,7 millions $. La dépense pour mauvaises créances a toutefois été augmentée de près de 4 millions $ récemment par la société d’État.

Situation préoccupante

Une situation préoccupante selon l’Union des consommateurs (UC), qui note une hausse importante de cas de mauvais payeurs auprès de la classe moyenne.

«Ce n’est plus une affaire de ménages à faible revenu. On voit maintenant de plus en plus des familles dont les deux conjoints travaillent qui sont incapables de payer leur électricité», souligne l’analyste en énergie de l’UC, Marc-Olivier Moisan-Plante.

Ce dernier rappelle que le taux d’intérêt de 14,4 % de la société d’État fait très mal aux clients dont les paiements sont en retard.

Incidence

L’UC croit que les récentes hausses de tarifs ont d’ailleurs une incidence sur les montants des mauvaises créances en progression chez Hydro-Québec.

Au cours des trois dernières années, les clients d’Hydro-Québec ont encaissé des hausses de tarifs combinées de près de 10 %.

Le 1er avril dernier, Hydro-Québec a eu le feu vert de la Régie de l’énergie pour augmenter ses tarifs d’électricité de 2,9 %.

Et la société d’État a déposé une nouvelle requête pour hausser ses tarifs de 1,9 % l’an prochain (le 1er avril 2016).

Chez Hydro-Québec, on est d’avis que cette hausse de mauvaises créances est fortement liée aux températures très froides enregistrées l’hiver dernier.

«Parce que les ventes d’électricité ont augmenté en raison de l’hiver froid, les mauvaises créances ont augmenté aussi», a souligné le porte-parole d’Hydro-Québec, Marc-Antoine Pouliot.

Pour limiter les cas de mauvaises créances, Hydro-Québec dit offrir plusieurs mesures à ses clients, dont des ententes de paiement personnalisées.

Plus de 120 000 avis

Bon an mal an, la société d’État fait parvenir plus de 120 000 avis d’interruption de courant à ses clients mauvais payeurs.

Avec sa clientèle résidentielle, Hydro-Québec dit avoir conclu l’an dernier près de 288 000 ententes, dont 100 000 (une augmentation de 49 %) avec des ménages à faible revenu.

Pertes annuelles pour mauvaises créances chez Hydro-Québec

2011 : 91,1 M$
2012 : 80,6 M$
2013 : 92,9 M$
2014 : 91,3 M$
2015 : 100,3 M$*

*Nouvelles prévisions d’Hydro-Québec
Source: Hydro-Québec

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s