Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Une nouvelle révolution sans fil

la-presse-plus9 août 2015 – Source : La Presse+

(Les compteurs intelligents sont aussi à risque…)

Avec le WiFi, il n’est plus nécessaire de faire passer des câbles partout dans ses murs pour profiter de l’internet à haute vitesse. D’ici quelques années, on pourra aussi se passer des fils électriques, promettent des chercheurs.

« La transmission sans fil de l’énergie va fondamentalement changer le monde », explique Ke Wu, ingénieur électrique à l’École polytechnique. « C’est la troisième vague de l’utilisation des ondes, dit-il. La première était la transmission de données, de voix. La deuxième, les GPS et les capteurs paramétriques qui envoient des données sur les mouvements d’une voiture ou d’une personne, par exemple. L’“internet des choses”, la connexion et le contrôle à distance de tous les appareils domestiques, ne décollera qu’avec cette troisième vague. »

M. Wu, qui travaille sur la prochaine génération de transmission de l’électricité sans fil, a été élu président 2016 de l’Institut des ingénieurs électriques et électroniques (IIEE), principale organisation internationale de ce type de génie.

« On peut déjà transmettre de l’électricité sans prise électrique, dit M. Wu. On dépose simplement les téléphones portables sur une plaque pour les charger. Pour la transmission à distance, on a des limites de l’ordre de quelques centaines de watts et une distance maximale de l’ordre d’une dizaine de mètres avec la technologie actuelle, la résonance couplée. C’est parfait pour l’internet des choses. Il y aura probablement aussi une alimentation hybride, à la fois par transmission sans fil de l’énergie et en tirant profit de l’énergie mécanique, par exemple le corps qui bouge. »

En 2008, les principaux fabricants de produits électroniques, notamment les téléphones portables, ont créé le Wireless Power Consortium pour mettre au point des standards communs d’alimentation à distance. Cinq ans plus tard, le Wireless Power Consortium présente dans un rapport les projets de recherche en petits électroménagers de cuisine – notamment un mélangeur de Haier et un comptoir mis au point par Philips permettant de transmettre de l’électricité (sans danger pour le cuisinier) à une foule d’appareils comme un batteur, un mélangeur et un grille-pain.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de La Presse+

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s