Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Éric Martel à la tête d’Hydro-Québec

la-presse3 juin 2015 – Source : La Presse

(Québec) L’ex-président de la division Avion d’affaires de Bombardier, Éric Martel, prend la barre d’Hydro-Québec en promettant des hausses de tarif «raisonnables», «autour de l’inflation», et un «changement de culture vers une plus transparence».

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a annoncé la nomination de M. Martel au poste de PDG de la société d’État à l’issue d’une réunion du conseil des ministres, mercredi.

Ingénieur électrique, M. Martin avait quitté Bombardier il y a moins de deux semaines. Il était à la tête de la division des Avions d’affaires depuis environ un an et demi. En mai, il avait annoncé la perte de 1750 postes au sein de sa division. Il se défend de larguer Bombardier en pleine période de turbulences, plaidant qu’ «être PDG d’Hydro-Québec est une opportunité unique» et qu’il avait envie de «donner une contribution à l’État québécois». Il n’a ni milité pour un parti politique ni contribué à une caisse électorale.

«C’est avec une grande fierté, mais aussi une compréhension très lucide des responsabilités qui m’incombent, que je deviens président-directeur général d’Hydro-Québec», a affirmé M. Martel, qui succède à Thierry Vandal.

Éric Martel a d’«importante» et d’«exigeante» sa mission à la tête d’Hydro.

«Pendant mon mandat, j’ai l’intention d’orienter mes actions vers l’atteinte de quatre grands objectifs: le changement de culture vers une plus grande transparence, un souci accru du service à la clientèle, une croissance soutenue des activités et l’amélioration de la productivité», a-t-il affirmé.

Il veut une croissance de l’exportation des surplus. Et «une expansion internationale sera considérée», a-t-il dit. Il s’est engagé à limiter les hausses tarifaires «autour de l’inflation».

Pierre Arcand a indiqué que M. Martel touchera le même salaire de base que son prédécesseur Thierry Vandal, 483 000$. Mais la prime, qui a atteint plus de 110 000$ en 2014, sera maintenant accordée non seulement en fonction des résultats financiers, mais aussi en fonction «d’un meilleur service à la clientèle, de la question des tarifs et d’une croissance importante dans plusieurs domaines», a dit M. Arcand. Il y a d’autres changements: «S’il est congédié, il aura un salaire pendant un an, mais s’il quitte ou s’il démissionne, la prime qui avait été donnée à M. Vandal n’existera plus. Et il aura un fonds de pension moindre que M. Vandal.» L’indemnité de départ de 565 000$ versée à M. Vandal et sa rente de retraite de 450 000$ par année indexée à vie ont soulevé la controverse.

M. Martel entrera en fonction le 6 juillet.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de La Presse

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s