Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents et propane: des milliers de maisons non conformes et à risque

journal-de-montreal2 juin 2015 – Source : Journal de Montréal

Des milliers de résidences sont jugées actuellement non conformes et à risque au Québec en raison de l’installation extérieure de compteurs intelligents trop près de réservoirs de propane, a appris Le Journal.

Hydro-Québec dénombre jusqu’à présent plus de 9100 résidences dont la distance entre le réservoir fixe de propane et le compteur intelligent contrevient aux normes de la Régie du bâtiment (RBQ).

Pour qu’une installation électrique extérieure soit conforme, il faut compter une distance de dégagement d’au moins trois mètres (près de 10 pieds) entre un compteur intelligent et un réservoir fixe de propane.

Se référant à des normes CSA en vigueur depuis 2003, la Régie du bâtiment considère d’ailleurs les nouveaux compteurs intelligents d’Hydro-Québec comme des sources d’allumage potentielles pouvant déclencher des incendies en présence de propane.

Cas en hausse

Or, tout indique que le nombre de résidences non conformes augmentera au cours des prochaines semaines puisqu’Hydro-Québec n’a toujours pas terminé son grand recensement.

Seulement le tiers des installations québécoises ont été vérifiées à ce jour par Hydro-Québec. En date du 28 mai, Hydro-Québec comptait 9124 installations non conformes sur les 711 601 résidences passées au peigne fin.

Hydro-Québec dit avoir fait parvenir une lettre ces dernières semaines à tous ses clients leur demandant leur aide pour répertorier les installations problématiques.

À qui la faute ?

La Régie du bâtiment dit suivre le dossier avec intérêt alors que des milliers de résidences ont vu leurs installations électriques passées de conformes à non conformes en l’espace de quelques mois au Québec.

«C’est clairement une situation provoquée par Hydro-Québec qui a décidé de changer ses compteurs sans que ses clients le demandent», a souligné hier le porte-parole de la RBQ, Sylvain Lamothe.

En attendant de connaître le nombre exact d’installations non conformes, Hydro-Québec dit avoir désactivé la fonction de débranchement à distance de tous ses compteurs intelligents installés à l’extérieur au Québec.

Selon la RBQ, c’est cette fonction qui représente un risque de déclencher des arcs électriques en présence de propane. Ce qui pourrait provoquer des incendies.

La RBQ n’a pas l’intention pour le moment de distribuer des avis de non-conformité.

«On va attendre les résultats des tests menés par Hydro-Québec. On prendra alors une décision», a fait savoir le porte-parole de la Régie du bâtiment.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Montréal

Advertisements

Une réponse à “Compteurs intelligents et propane: des milliers de maisons non conformes et à risque

  1. Jocelyne Breton, Saint-Nicolas 3 juin 2015 à 14:34

    On en n’est pas à la première gaffe d’Hydro-Québec dans ce dossier, et au lieu d’appliquer le principe d’imputabilité aux dirigeants qui ont carrément fait une planification et une gestion de « pied », on leur accorde des primes au rendement??? De quel rendement parle-t-on? J’aimerais bien le savoir.

    Parce que vu de notre bout de la lorgnette, tout ce que l’on constate lorsque l’on regarde l’ensemble du déploiement de cette technologie, c’est un travail magistralement bâclé, une stratégie et une préparation salopées menant à des décisions inappropriées avec des méthodes d’application manquant totalement d’éthique et d’honnêteté, des relations pourries avec les médias basées sur une désinformation systématique, et un viol collectif des droits et libertés de la clientèle. Bravo!
    Quand je pense à Jacques Parizeau et à René Lévesque qui ont créé ce joyau de notre économie en mettant de l’avant d’abord les intérêts des québécois, ils doivent se retourner dans leurs tombes en constatant tous les dégâts qu’une administration gouvernementale pourrie a réussi à provoquer uniquement pour satisfaire des ambitions politiques de bas étage basées sur le copinage et la corruption.

    Vivement une enquête de l’UPAC pour qu’on expulse de notre société d’État ces parasites qui s’incrustent et se nourrissent à même nos factures d’électricité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s