Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

22 millions en bonis de performance pour les hauts dirigeants d’Hydro-Québec – « Les bonis de la honte », Amir Khadir

presse-toi-a-gauche1er juin 2015 – Source : Presse-toi à gauche

MONTRÉAL, 1er juin 2015 – Cette année est une année faste pour la société d’État. Hydro-Québec a déclaré des surplus très importants. Un hiver de grand froid a occasionné une explosion des coûts d’électricité. On calcule un nombre record de débranchements, malgré le froid polaire et alors que la hausse de 2,9% des tarifs hypothèque grandement le budget des ménages. « Hydro-Québec accumule les records en tout genre ! Et maintenant, des bonis de performance à la hauteur de 22 millions. Je trouve cela ignoble », déclare Amir Khadir, député de Québec solidaire et du comté de Mercier.

Hydro-Québec a enregistré des profits record de 3,38 milliards l’an dernier. Les primes de 22,8 millions équivalent à environ 5 % de ces profits. « Non seulement c’est un taux de bonis sur les profits exagérément élevé, comparable aux excès des banquiers et des financiers qui ont ruiné la planète en 2007-2008, mais c’est une ponction honteuse et inacceptable de ce qui devrait revenir à l’ensemble de la population. En vertu de quelle évaluation tordue les dirigeants d’Hydro-Québec s’attribuent le mérite de profits qui viennent d’abord d’une baisse des températures hivernales ? », se demande M. Khadir.

Les primes de rendement versées aux gestionnaires des sociétés d’État avaient été éliminées en 2010 par le gouvernement libéral de Jean Charest afin de rétablir les finances publiques. Le gouvernement Couillard les a réintroduit en 2014, malgré son discours sur l’atteinte du déficit zéro. « Des primes de performance ne sont pas offertes aux caissières d’un supermarché, au plombier du coin ou à l’infirmière d’un CLSC qui font leur travail consciencieusement et pour des salaires trop souvent insuffisants ! Comment les hauts dirigeants d’Hydro-Québec peuvent dormir la nuit en s’en mettant plein les poches comme ça ? Ceci est un parfait exemple de l’austérité à deux vitesses », termine le député.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de Presse-toi à gauche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s