Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hydro égorge ses otages

journal-de-quebec15 mai 2015 – Source : Journal de Québec

Les consommateurs québécois, otages d’Hydro-Québec, sont abandonnés à eux-mêmes.

Si la protection des consommateurs était encore une priorité gouvernementale comme dans les années 1960 et 1970, Hydro-Québec serait la principale délinquante dans la mire d’un tel ministère.

Ses passe-passe sont cependant menés avec la complicité des ministres des Finances et des Ressources naturelles qui engrangent des dividendes de loin supérieurs aux prévisions et aux profits préautorisés par la Régie de l’énergie.

Pour l’exercice financier 2014, le gouvernement avait commandé des dividendes de 2,85 milliards; Hydro lui a remis 3,35 milliards. En 2015, c’est 3,25 milliards qu’Hydro lui a versés, soit 200 M$ de plus qu’espéré par le ministre des Finances.

Il y a 5 ans seulement, l’ancien ministre Raymond Bachand demandait à Hydro-Québec des dividendes de 2,4 milliards «seulement». Hydro-Québec est devenue une intarissable vache à lait pour le gouvernement, par ses hausses de tarifs de loin supérieures à l’inflation, mais aussi par diverses pratiques d’affaires «anti-consommateurs».

Si des naïfs prêtent encore oreille à une possible privatisation, même partielle, qu’ils se réveillent. Le gouvernement ne partagera jamais son pot de lait.

Clients égorgés

– En 2014, 288 000 clients d’Hydro ont dû conclure des ententes de paiement avec la société d’État pour les 683 M$ en factures impayées.

Elle applique un taux d’intérêt, usuraire dans son cas, de 14,4 % sur ses mauvaises créances. Le nombre de clients fautifs débranchés ne cesse évidemment de grimper.

– Hydro-Québec a encaissé des trop-perçus de 1,4 milliard depuis 2008, avec la bénédiction des gouvernements qui les ont empochés. Pour un consommateur, il s’agit d’une surfacturation de 12 %. Le ministre Pierre Arcand, complice, a répété cette semaine que cette pratique se poursuivra jusqu’en 2017.

Chez Hydro-Québec, une consommation plus forte d’électricité en raison d’hivers sibériens, est trompeusement appelée « gain d’efficience » pour dissimuler le « spin » de votre compteur sous une supposée bonne performance de la société.

– Au cours des journées les plus froides de l’hiver 2014, la filiale Hydro-Québec Distribution (celle qui vous alimente et vous facture) a acheté de sa sœur, Hydro-Québec Production, à des prix qui ont atteint jusqu’à 19,79 cents le kilowattheure, de l’électricité produite au coût de 2,01 cents le kilowattheure.

Le Journal, avec le journaliste d’enquête Michel Morin en tête, n’en finit jamais de dévoiler les stratagèmes des prestidigitateurs d’Hydro-Québec pour gonfler votre facture.

Examen parlementaire

Depuis 2006, un aspirant à la Cour suprême est soumis à un «examen parlementaire ». Les députés peuvent l’interroger sur sa philosophie.

Si c’est bon pour la Cour suprême, la prochaine personne proposée par le premier ministre pour le poste de président-directeur général d’Hydro-Québec doit être interrogée en commission parlementaire, à tout le moins sur la nature de la relation entre le pouvoir politique et la direction d’Hydro et sur sa conception de la transparence.

J’en ai bien ri. Je terminais la rédaction de cette chronique. Entre deux paragraphes, je lève les yeux. Un véhicule utilitaire sport d’Hydro-Québec (le 29-502) était stationné devant chez moi. J’ai aussitôt soupçonné mon nouveau compteur intelligent d’espionner mon ordinateur. Hydro est si retorse!

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Québec

Advertisements

Une réponse à “Hydro égorge ses otages

  1. Jocelyne Breton, Saint-Nicolas 15 mai 2015 à 17:21

    Bien dit M. Samson! Entièrement d’accord avec vous… nous sommes ni plus ni moins soumis à une organisation politique qui utilise des moyens « maffieux » pour arriver à ses fins. On se fait voler littéralement par notre propre gouvernement. Je ne peux pas croire que les citoyens vont demeurer encore silencieux en face d’une telle escroquerie. L’été s’en vient, j’invite les gens à faire la grève de l’électricité et à couper le courant de leur demeure périodiquement (par exemple, 2, 3 ou 4 hr) par jour, à tous les jours… Pour récupérer le trop perçu par Hydro-Québec, j’invite aussi les consommateurs à facturer Hydro-Québec de 121 $ taxes incluses pour un petit logement et de 290 $ pour un bungalow chauffé à l’électricité et d’envoyer la copie à Philippe Couillard ou à son ministre de l’énergie le tristement incompétent Pierre Arcand qui n’arrive même pas à maîtriser ses dossiers comme du monde. Arrangeons-nous pour nous faire rembourser notre dû!!! On a une Régie de l’énergie qui ne rempli ni sa mission ni son mandat officiel et ces trous du cul libéraux by-passent les décisions de la Régie, qui sont déjà plus qu’inadéquates et injustes, avec une Loi « Bâillon » totalement antidémocratique réduisant à néant la raison d’être de leurs propres instances réglementaires dans le seul but de détourner nos propres fonds. Comme tous les citoyens québécois qui sont encore honnêtes, je suis scandalisée et outrée par de tels procédés. S’il existe un moyen de démettre légalement un gouvernement majoritaire, je voudrais bien le connaître! Nous n’avons plus de démocratie que le nom et ça fait 16 ans qu’on vit avec les magouilles et la malhonnêteté de ces ordures, qui je l’espère ne seront jamais réélues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s