Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Des citoyens du KRTB s’opposent à l’installation des compteurs intelligents

12 mai 2015 – Source : Lévis Refuse
Reportage : Andrée Darveau
Chroniqueuse-photographe-caméraman-monteur

______________________________________

 
notre-dame-du-portage-11-mai-2015

Près de cent personnes provenant de Notre-Dame-du-Portage, Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Les Basques et de Rimouski se sont déplacées à la salle Gilles Moreau du Chalet des sports de Notre-Dame-du-Portage le 11 mai 2015 pour venir assister à la soirée d’information sur les compteurs intelligents d’Hydro-Québec.

Les conférenciers invités, Jocelyne Breton de Lévis Refuse et Luc Forbeaux de Stoneham Refuse, ont fourni au public, un complément d’information sur les enjeux réels des compteurs intelligents d’Hydro-Québec. Les conséquences du déploiement des nouveaux compteurs ont été abordées, notamment à propos de la surfacturation, de l’exposition aux ondes électromagnétiques et des conséquences sur la santé, de la sécurité incendie, de la protection des renseignements personnels, de la sécurité informatique et des droits et libertés du consommateur à un choix libre et éclairé. Il a aussi été question du pouvoir accru que cette technologie peut conférer à la société d’État et à la Régie de l’énergie en matière de gestion, de manipulation des données sensibles et de mainmise sur une clientèle captive.

Plusieurs citoyens, inquiets et furieux, ont posé de nombreuses questions à savoir entre autres, comment faire pour éviter de se retrouver avec un compteur intelligent à leur demeure. « Moi j’en veux pas de compteur intelligent. Si un installateur vient chez nous et que je lui dis non j’en veux pas, va-t-il respecter mon choix et obéir à ma demande ou s’il va m’obliger? » questionnait une citoyenne cherchant à se protéger. « J’ai téléphoné Hydro-Québec pour leur dire que je ne veux pas de compteur intelligent ni de compteur non communicant et on m’a dit que ma demande n’était pas recevable. J’ai donc réitéré ma demande en leur envoyant une lettre dans laquelle je souligne que je ne veux pas de compteur de nouvelle génération chez moi. Je n’ai pas eu de réponse. Je leur ai alors envoyé une deuxième lettre et je suis toujours sans réponse, ça fait déjà deux mois de ça » exprimait une autre citoyenne, en colère envers la situation problématique dans laquelle Hydro-Québec place sa clientèle.

L’électrosensibilité et l’hyper-électrosensibilité, loin d’être un mal imaginaire

Il faut être solidaire les uns envers les autres, exprimait en entrevue Annie Mailloux, une hyper-électrosensible

Il faut être solidaire les uns envers les autres, exprimait en entrevue Annie Mailloux, une hyper-électrosensible

« Les gens ne font pas nécessairement le lien avec leurs symptômes et cette maladie. Les compteurs intelligents, c’est une technologie très très puissante qui vient s’ajouter à des technologies qu’on a déjà dans notre environnement et qui vont toujours en augmentant en puissance, et un moment donné on peut tomber gravement malade », mentionnait Annie Mailloux, une jeune femme aux prises avec l’hyper-électrosensibilité, maladie handicapante et attribuable à l’exposition aux champs électromagnétiques.

« Moi, ça m’est peut-être arrivé à un seuil qui était plus bas que ce qui pourrait arriver à une autre personne, mais dès lors qu’on accueille soit de nouvelles tours cellulaires, ou le réseau maillé d’Hydro-Québec avec les compteurs intelligents, l’intensité du rayonnement électromagnétique crée vraiment un électrosmog. Si on pouvait le voir de nos yeux on trouverait ça atroce, mais malheureusement on ne le voit pas et certaines personnes n’y sont pas nécessairement sensibles » précisait-elle.

Saluons la présence du maire de Notre-Dame-du-Portage monsieur Vincent More, ainsi que de madame Lise Lavoie secrétaire-réceptionniste à la mairie, et bien sûr des organisateurs de cette soirée d’information par le groupe KRTB Refuse les compteurs électro-polluants, dont messieurs Louis-Philippe Thouin et Armand Pouliot, de madame Micheline Mailloux laquelle a également animé la soirée, sans oublier les quelques bénévoles venus prêter main forte à plusieurs niveaux tout au long du déroulement de cette soirée.

Pour visionner la capsule de témoignages-entrevues : http://bit.ly/1EVsP88

Reportage et crédit photos : par Andrée Darveau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s