Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs communicants: Hydro-Québec veut rassurer les Rimouskois

31 mars 2015 – Source : Journal L’Avantage

Plusieurs dizaines de personnes participent, jusqu’à 20 h ce soir, à l’Hôtel Rimouski, à une rencontre d’information organisée par Hydro-Québec et portant sur les compteurs de nouvelle génération.

D’une durée totale de quatre heures, cette activité informelle permet aux gens de rencontrer des représentants d’Hydro-Québec et de poser toutes les questions pertinentes au fonctionnement des nouveaux compteurs. Au total, neuf représentants de la société d’État sont disponibles pour répondre aux questions.

Cette rencontre d’information a été organisée à la demande de la Ville de Rimouski. Parmi les participants, on retrouvait plusieurs membres de l’organisation Rimouski-Neigette refuse qui s’inquiète des effets de la pollution électromagnétique.

Les compteurs communicants constituent le service de base. Ils sont donc installés, sauf lorsque les clients expriment leur opposition. Ils peuvent alors être remplacés par des compteurs non communicants, moyennant des frais. Selon Hydro-Québec, environ 1 % des clients ont exprimé leur opposition, jusqu’à maintenant, à l’installation des compteurs communicants.

Selon des données provenant du Centre de recherche industrielle du Québec, un four à micro-ondes ou un téléphone sans fil émet beaucoup plus de radiofréquences qu’un compteur de nouvelle génération. Parmi les avantages de ces compteurs notés par Hydro-Québec, on retrouve la facturation établie à partir des données de consommation réelles plutôt qu’en fonction de données estimées, l’information transmise à Hydro-Québec en cas de panne, la possibilité pour le client, dans l’avenir, de suivre sa consommation.

Rimouski-Neigette refuse

Le groupe Rimouski-Neigette refuse s’inquiète des effets des compteurs de nouvelle génération et de l’électrohypersensibilité. L’organisme précise que tous ne ressentent pas les mêmes effets des champs électromagnétiques et parmi les symptômes possibles, il identifie l’anxiété, les maux de tête, la fatigue chronique, les problèmes de concentration.

Rimouski-Neigette refuse souhaite notamment que la Ville de Rimouski demande au gouvernement du Québec d’imposer un moratoire sur l’installation des compteurs émetteurs de radiofréquences et qu’une commission d’enquête soit créée afin d’évaluer le projet dans son ensemble.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal l’Avantage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s