Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

«Grand black-out Hydro-Qc»: une action citoyenne organisée sur Facebook pour dénoncer la hausse des tarifs

30 mars 2015 – Source : Journal Huffington Post Québec

Dans un geste symbolique pour dénoncer les «hausses continuelles de tarifs» d’Hydro-Québec, des dizaines de milliers de Québécois allumeront des chandelles et mettront «leurs breakers à OFF» le mercredi 1er avril de 19h à 20h.

Une action citoyenne organisée sur Facebook souhaite dénoncer la hausse des tarifs d’Hydro-Québec pour les clients résidentiels, qui verront leur compte d’électricité augmenter de 2,9 % à compter du 1er avril prochain.

Lundi, plus de 84 000 utilisateurs sur Facebook avaient déjà indiqué qu’ils allaient participer à l’événement «GRAND BLACK-OUT HYDRO-Qc» organisé par Janique Delorme, une Montréalaise, qui était loin de s’imaginer qu’un aussi grand nombre de personnes se mobiliseraient pour la cause.

«Vous êtes invités à une action-citoyenne toute simple pour dénoncer les hausses continuelles de tarifs de notre société d’État. Mercredi 1er avril 2015 de 19h à 20h, plutôt que de «flasher vos lumières», allumez des chandelles et mettez l’ensemble de vos «breakers» à OFF juste pour une petite heure. Et qui sait…peut-être qu’au 1er janvier 2016, Hydro sera responsable d’un mini baby-boom au Québec plutôt que de l’appauvrissement de la population!»
– Description sur la page Facebook «GRAND BLACK-OUT HYDRO-Qc»

Janique Delorme, qui est travailleuse autonome et qui gagne son pain dans le domaine du design, souhaite que cette action citoyenne permette de créer un mouvement de solidarité encore plus fort.

S’attaquer à Hydro-Québec?

« Le mot attaquer est fort et inapproprié. Je m’insurge plutôt contre Hydro-Québec qui est une institution gouvernementale et qui, presque systématiquement depuis 2004, augmente ses tarifs d’électricité année après année depuis 2004 alors qu’elle engrange des profits record», explique l’instigatrice du projet. Elle avoue avoir lancé le mouvement dans un élan de spontanéité, résultat d’une conversation avec un ami sur les réseaux sociaux.

Madame Delorme admet en riant avoir demandé l’aide de son fils pour créer la page Facebook, elle qui n’est pas une habituée des réseaux sociaux.

«Les gens sont tannés», résume-t-elle.

En mars, Hydro-Québec a annoncé ses intentions de hausser ses tarifs malgré des recettes records. La facture annuelle d’une famille qui chauffe sa résidence à l’électricité devrait augmenter de 44 $ par année selon la Régie de l’énergie.

Sur la page Facebook de l’événement, créée le 18 mars dernier, près d’un million de personnes ont reçu l’invitation.

Avec La Presse canadienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s