Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents d’Hydro-Québec : La Beauce se lève

26 mars 2015 – Source : Beauce Média

Une soixantaine de personnes étaient présentes lors de la soirée d’information sur les compteurs intelligents d’Hydro-Québec. Offerte par le regroupement Beauce Refuse, l’activité de sensibilisation a eu lieu le 25 mars dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie.

Jacques Doyon, responsable de Beauce Refuse, a expliqué que l’objectif de la soirée était de mobiliser les gens afin qu’ils prennent position. « Les compteurs intelligents sont loin d’être acceptables pour la santé et pour la sécurité des citoyens. Ce n’est pas pour rien que la Saskatchewan en a retiré 105 000! », a-t-il affirmé.

Ainsi, au cours de la soirée, trois conférenciers ont eu le mandat de propager la nouvelle. La première est Jocelyne Breton du regroupement Lévis Refuse, qui a entre autres soulevé divers enjeux liés aux compteurs intelligents, dont la surfacturation et les impacts sur la santé.

« Les effets sont cumulatifs. Plus on est exposé aux ondes électromagnétiques, plus les effets augmenteront. C’est comme une allergie », a-t-elle indiqué, en ajoutant que ces ondes peuvent notamment causer des troubles de concentration, de sommeil et de mémoire, des engourdissements, de l’acouphène et des douleurs musculaires.

Ses mots ont été appuyés des discours de Luc Forbeaux de Stoneham Refuse, de Claude Lachapelle, préventionniste en sécurité incendie, et d’une vidéo de Paul Héroux, directeur du programme de santé au travail à l’Université McGill, qui y confirme les dangers des champs électromagnétiques.

La bataille commence

Par cet effort de conscientisation, Beauce Refuse souhaite qu’un maximum de citoyens signe une pétition qui demandera un moratoire immédiat au projet de compteurs intelligents. La pétition devrait être déposée d’ici les trois prochains mois à l’Assemblée nationale, à la Régie de l’énergie, au ministère de la Sécurité publique et à Hydro-Québec.

Pour recueillir les signatures, entre autres, le regroupement recherche actuellement des bénévoles qui effectueront du porte-à-porte dans toutes les villes et municipalités de la région.

À la fin, si la manœuvre n’obtient pas les résultats espérés, Beauce Refuse entrevoit la possibilité de réaliser un recours collectif.

Mentionnons qu’au Québec, pour le moment, 63 groupes ont été créés avec le même objectif. De plus, il s’agissait de la troisième soirée d’informations offerte par Beauce Refuse, après celles de Saint-Georges et de Saint-Prosper. Un quatrième exercice aura lieu le 7 avril à la salle paroissiale de Saint-Côme-Linière, suivi d’un autre à Saint-Victor. La date et l’endroit de ce dernier demeurent à confirmer.

Pour en savoir davantage, visitez le www.beaucerefuse.com.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site Beauce Média

——

N.B : Il y a eu au total 80 personnes présentes et non une soixantaine. Nous les avons comptés.
Lévis Refuse

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s