Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Réponse de Lévis Refuse en réaction à l’article « Barricader son compteur n’est pas une option »

Réponse de Lévis Refuse les compteurs intelligents en réaction à l’article « Barricader son compteur n’est pas une option », publié dans le journal La Nouvelle Union le 17 mars 2015

jocelyne-breton-150x100Encore une fois, Madame Vachon, dit n’importe quoi et continue d’appliquer la politique de désinformation d’Hydro-Québec. Si la Régie de l’énergie a une autorité quasi judiciaire sur Hydro-Québec, elle n’a aucune autorité sur la propriété privée de sa clientèle. Donc le client a totalement raison de protester contre les agissements d’Hydro-Québec. Si j’étais lui, je poursuivrais Hydro-Québec et la Régie de l’énergie (à titre de complice) pour violation de domicile. Pour ce qui est de barricader un compteur, cela peut très bien se faire sans perforer l’embase du client… Et sans même la toucher!!! Alors Mme Vachon est complètement à côté de la plaque avec ses « histoires à dormir debout ». Pour ce qui est de la surfacturation, le froid n’a rien à voir là-dedans. Y a des gens qui chauffent au gaz ou au bois qui ont vu leur facture doubler sans rien changer à leurs habitudes de consommation. Moi je n’avais pas le compteur intelligent en 2014, je chauffe à l’électricité et même avec une personne de plus dans la maison pendant cette année-là, je n’avais pas une différence de plus de 175$ sur toute une année de consommation (habituellement aux alentours de 2000$/an), et ce, même en tenant compte de l’augmentation accordée par la Régie de l’énergie pour l’année 2014. Comment se fait-il que l’on entend tout à coup ce genre de plaintes contre les compteurs intelligents et que jamais on entend la même plainte avec les compteurs électromécaniques???? On nous prend vraiment pour des épais là!

D’autre part, il n’y a rien qui puisse justifier une hausse de frais de 30 %, 40 % ou doubler, tripler ou quadrupler carrément la facturation d’un client avec un nouveau compteur… Sauf s’il s’agit effectivement d’une autre façon de compter la consommation. Il est écrit en toutes lettres sur le site d’Hydro-Québec que le calcul du frais domestique couvrira dorénavant la puissance réactive qui s’ajoute aux Kilowatts/heure anciennement facturés. Cette puissance réactive générée par certains appareils spécifiques, est retournée à 90 % dans le réseau… sans avoir jamais été consommée. En clair, on nous facture une puissance qui sert à démarrer certains appareils mais qui est ensuite récupérée dans le réseau… En français, moi je dirais que c’est carrément de l’extorsion de fonds ou pour être plus polie, une forme cachée de taxation.

Hydro-Québec a la sale habitude de déformer la réalité lorsqu’elle veut « rassurer » la population…. Comme si la population était composée de débiles légers ou d’enfants de 4 ans. On n’a pas besoin d’être « rassurés », on a besoin de connaître la vérité exacte et complète. On a besoin que l’on respecte nos droits et libertés de consommateurs et de citoyens, on a besoin d’honnêteté et de respect de nos droits à la propriété et à la vie privée.

Il est urgent, qu’une commission d’enquête puisse porter des accusations claires contre Hydro-Québec et la Régie de l’énergie qui ne remplissent pas la mission définie dans leurs mandats respectifs vis-à-vis des consommateurs et des québécois qui sont sensé être propriétaires d’Hydro-Québec, et dont la gestion est scandaleusement soumise aux caprices partisans des gouvernements en place. Il est clair que ces deux organismes ne peuvent s’acquitter correctement de leurs obligations, et que, pour satisfaire l’insatiable besoin d’argent du gouvernement québécois, vont jusqu’à adopter des manières douteuses d’agir et de traiter leur clientèle, que ce soit en termes d’abus de pouvoir, de désinformation systématique, de contamination des preuves sur les lieux des incendies et de malhonnêteté intellectuelle pour évaluer les dossiers pour lesquels il faut prendre position face à des menaces dont on refuse de tenir compte.

Même les organismes de réglementation, infiltrés par les intérêts industriels et financiers, se basent sur des revues de littérature biaisées en ne retenant que les résultats de recherches financées par l’industrie et en écartant les résultats d’études réellement indépendantes. On l’a vu avec le scandale de la Société royale du Canada qui a forcé la démission de son président pour conflits d’intérêt.

D’autre part, lorsque l’on entend les interventions des porte-paroles de l’Institut national de la santé publique, on ne peut que constater un désastre : ou bien ils sont payés pour désinformer la population pour protéger la vache à lait des québécois, ou bien ce qui n’est guère mieux, le Québec a une bonne dizaine d’années de retard sur les avancées scientifiques faites ailleurs dans le monde.

La seule façon d’accréditer et de justifier une conclusion favorable à la technologie utilisée dans les compteurs intelligents, c’est de retirer sciemment de l’équation des résultats de recherche désavantageux pour accréditer la prise de position souhaitée par l’industrie du sans fil dans son ensemble. Pourquoi? Parce que si on tenait compte de toutes les études crédibles (faites entre autres, par des prix Nobel de la santé) elles confirmeraient des risques inacceptables et rendraient leur position carrément indéfendable. Pourtant, ces conclusions sont d’ores et déjà reconnues sur le territoire de la Communauté Européenne.

Au Québec, nous subissons des abus de pouvoir et des affronts inacceptables aux droits à l’environnement sain, ainsi qu’aux droits et libertés de la personne exercés sur une clientèle captive par une Société d’État qui a la bénédiction, pour ne pas dire la directive d’agir ainsi, d’un gouvernement corrompu jusqu’à la moelle.

Jocelyne Breton
Lévis Refuse les compteurs intelligents


Vous aussi vous pouvez réagir. N’hésitez pas à faire connaître votre opinion!


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s