Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteur installé trop près d’un réservoir de gaz : Hydro Québec refuse de payer les frais

14 mars 2015 – Source : TVA Nouvelles

J.E. vient de trouver une autre raison de se méfier quand Hydro Québec remplace ses compteurs mécaniques pour des compteurs intelligents. Si votre nouveau compteur se trouve trop près de vos bouteilles de propane, vous allez devoir déplacer ces grosses bombonnes à vos frais parce que c’est dangereux.

C’est ce qu’a découvert Michel Launier quand son fournisseur de propane a refusé de remplir sa bombonne de 454 litres parce que ses installations présentaient des conditions dangereuses. Une situation fâcheuse puisque sa cuisinière et ses foyers fonctionnent au gaz.

Hydro Québec a changé en 2013 son vieux compteur pour un compteur intelligent sans se soucier du règlement de la Régie du bâtiment (RBQ) qui exige que toute source d’allumage soit située à au moins 3 mètres d’un réservoir de gaz. Les nouveaux compteurs sont tous munis d’un disjoncteur pouvant être actionné à distance.

La RBQ considère donc qu’il s’agit d’une source d’allumage. Si par exemple on débranche un client, il y a un risque d’arc électrique qui pourrait produire une explosion si la bombonne fuit. «Ça m’a couté autour de $ 1200 pour reloger ma bombonne à une distance réglementaire», raconte M. Launier

Le porte-parole de la RBQ, Sylvain Lamothe est très clair sur le sujet. «La loi sur le bâtiment doit être respectée par tous, que ce soit pour un entrepreneur en électricité, en gaz ou Hydro Québec.» M. Lamothe rappelle que la RBQ permet toujours qu’un vieux compteur électromécanique soit situé à au moins 1 mètre d’une bombonne.

Chez Hydro, Nathalie Vachon assure qu’on ne procède pas au changement des vieux compteurs pour des compteurs intelligents s’ils ne répondent pas aux normes. «La règle est très claire avec nos installateurs. S’il y a une installation non conforme, ils ne doivent pas procéder à l’installation et en aviser directement le client.»

Pourtant une simple balade d’une demi-heure dans les rues d’une banlieue de la Rive Sud de Montréal a permis à J.E. de trouver une demi-douzaine d’installations illégales. Hydro a aussi procédé au changement du compteur sans aviser les occupants d’un centre communautaire pour femmes de Joliette des conditions dangereuses qu’il créait. «C’est fâchant ça donne l’impression que quelque chose ne va pas avec Hydro Québec déplore Marie-Christine Laroche du Centre pour femmes Marie-Dupuis. Nous sommes chanceuses ça va nous coûter autour de 300$ seulement pour déplacer nos 2 réservoirs.»

De son côté, Michel Launier poursuit Hydro à la Cour des petites créances pour $1225. «S’il y a une explosion reliée à ça, même si c’est très peu fréquent, ce n’est pas eux qui mettent leur vie en danger». La contestation présentée par Hydro contredit la porte-parole d’Hydro. Les avocats affirment que l’embase sur laquelle se trouve le compteur fait partie des installations électriques du client et que c’est Hydro qui détermine l’instrument de mesure. C’est à son client de rendre ses installations conformes.

Maintenant, rassurez-vous, il n’y a aucune règle pour les BBQ. Vous pouvez l’installer où vous voulez!

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de TVA Nouvelles

> Voir le reportage vidéo de J.E. en ligne sur le site de Canoë Actualités
J.E. vient de trouver une autre raison de se méfier quand Hydro Québec remplace ses compteurs mécaniques pour des compteurs intelligents

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s