Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

«Beauce refuse» a tenu une soirée d’information concernant les compteurs intelligents

13 mars 2015 – Source : En Beauce.com

Une soirée d’information sur les effets des compteurs intelligents d’Hydro-Québec a eu lieu le 11 mars dans la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches.

C’est à la demande du responsable de Beauce refuse, Jacques Doyon, que quatre conférenciers impliqués dans la lutte contre les nouveaux compteurs d’Hydro-Québec.

La cofondatrice de Lévis refuse, Jocelyne Breton, a été la première à prendre la parole. Elle a parlé des impacts sur la santé qu’ont les ondes électromagnétiques émises par les compteurs selon sa recherche.

«J’ai consulté plusieurs études sérieuses et universitaires qui arrivent à la conclusion que ces ondes peuvent causer de l’insomnie, des palpitations cardiaques, des douleurs musculaires et même la dépression chez les personnes électrohypersensibles», a-t-elle mentionné.

Outre les risques sur la santé — l’Office mondial de la santé (OMS) a classé les ondes électromagnétiques comme étant potentiellement cancérigènes —, Mme Breton critique également l’absence de développement durable. «Les compteurs à roulette ont une durée de vie de 60 ans alors que ceux considérés comme intelligents peuvent fonctionner pendant 15 ans seulement. En plus, les éléments informatiques doivent être remplacés après cinq ans», a-t-elle expliqué.

Des risques d’incendie ?

Pour sa part, le préventionniste en matière d’incendies, Claude Lachapelle, est inquiet quant aux risques d’incendie que représentent les nouveaux appareils d’Hydro-Québec. Il a expliqué qu’un arc électrique se crée entre le mur et le compteur lorsque le technicien l’installe sans couper le courant préalablement.

«Cet arc peut mener à une surchauffe des composantes du compteur qui sont en plastique, ce qui peut causer un incendie», a affirmé M. Lachapelle. Il trouve d’ailleurs étrange que dans quelques cas d’incendies à Québec, des employés de la société d’État se soient dépêchés d’aller récupérer les compteurs même si l’enquête pour en déterminer la cause n’était pas terminée.

Le chef du Service incendie de la capitale a demandé aux pompiers de prendre des photos de ces objets avant qu’Hydro-Québec ne les ramasse, car le Service n’a jamais pu vérifier les appareils malgré de nombreuses demandes.

Origine du mouvement

Le mouvement des villes qui refusent les compteurs a débuté à Villeray qui faisait partie des villes sélectionnées pour le projet pilote de la société d’État. La professeure de philosophie, Marie-Michelle Poisson, a été l’une des premières à se mobiliser en fondant Villeray refuse.

Lors de la soirée d’information, elle a donné des conseils sur la façon de procéder pour éviter qu’Hydro-Québec installe un compteur intelligent émettant des ondes électromagnétiques. «Personnellement, j’ai barricadé mes propres compteurs pour éviter qu’un employé d’Hydro les change pendant que j’étais absente», a raconté Mme Poisson. Ceux qui veulent faire de même doivent toutefois s’assurer de ne pas cacher la vitre pour permettre au technicien de lire les données et de ne pas obstruer le reste du compteur.

Il existe également l’option de retrait qui consiste à installer un compteur de dernière génération, mais sans la composante qui permet d’envoyer les informations directement jusqu’à Hydro-Québec. Un employé doit venir pour en faire la lecture.

Cependant, cette option coûte 15 $ en frais d’installation si c’est fait dans les 30 jours qui suivent la date inscrite dans le haut de la lettre qui indique la venue prochaine d’un technicien en plus de frais mensuels de 5 $. Si la réponse est envoyée à Hydro-Québec après le délai de 30 jours, le coût d’installation augmente à 85 $.

Rappelons que plusieurs citoyens sont en rogne contre la société d’État depuis l’installation de leur nouveau compteur en raison de la hausse substantielle de leur facture d’électricité.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site d’En Beauce.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s