Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents : Beauce Refuse veut informer davantage la population

12 mars 2015 – Source : L’Éclaireur Progrès

Existant depuis la fin janvier, Beauce Refuse souhaite que les résidents de la région soient mieux informés des conséquences du déploiement des compteurs intelligents.

Responsable du comité, Jacques Doyon s’est associé avec six personnes ayant également ce dossier à cœur. Si aucun d’entre eux n’a encore vécu une mauvaise expérience avec un compteur intelligent, tous se sont quand même informés sur le sujet par diverses sources.

Pour Jacques Doyon, le déclic s’est fait après avoir assisté à une conférence de Paul Héroux, professeur et directeur du programme de santé au travail à la faculté de médecine de l’Université McGill.

Dans une vidéo publiée en juillet 2014 sur You Tube, celui-ci affirmait entre autres que les lignes directrices canadiennes sont inadéquates concernant l’exposition aux radiofréquences que produisent notamment les compteurs intelligents.

«Entre ce qu’Hydro-Québec dit et la réalité, on a deux histoires. Avec l’information que nous avons en main, il n’y a aucune zone grise. L’électromagnétisme a des répercussions sur tous les facteurs biologiques. On a le droit de s’interroger sur ce qui est un phénomène mondial», de dire Jacques Doyon.

Structure et poursuite civile

La soirée d’information présentée le 11 mars au Cégep Beauce-Appalaches (voir autre texte) était la première activité organisée par Beauce Refuse. Les membres actuels du comité ont payé de leur poche pour défrayer les coûts du rassemblement.

Un conseil d’administration sera créé dans les prochaines semaines. Des cartes de membre sont présentement en vente afin que l’organisme puisse financer l’organisation d’autres activités sur son territoire. Une partie des fonds amassés pourrait servir à intenter une éventuelle poursuite civile contre Hydro-Québec.

«Nous sommes les premiers au Québec à faire une campagne d’adhésion et on souhaite que le mouvement s’étende dans tout le Québec. On ne peut pas empêcher la technologie, mais on a le devoir de l’encadrer. Pourquoi changer si ça peut nous tuer ?», stipule Jacques Doyon.

À court terme, Beauce Refuse entend faire la projection du documentaire «Take Back Your Power». Le site web du comité sera bientôt mis en ligne à l’adresse www.beaucerefuse.com.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de L’Éclaireur Progrès

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s