Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hausse des tarifs d’Hydro-Québec : Philippe Couillard a renié sa promesse, déplore la CAQ

9 mars 2015 – Source : TVA Nouvelles

La Coalition avenir Québec (CAQ) accuse Philippe Couillard d’avoir une fois de plus renié sa promesse en permettant à Hydro-Québec d’augmenter ses tarifs au-delà de l’inflation.

Le porte-parole de la CAQ en matière de ressources naturelles, Gérard Deltell, a rappelé lundi que lorsqu’il était dans l’opposition, le chef libéral avait exhorté le gouvernement Marois à limiter la hausse des tarifs d’électricité à l’augmentation du coût de la vie.

Or, observe M. Deltell, la hausse de 2,9% des tarifs qui a été autorisée par la Régie de l’énergie est presque deux fois supérieure à celle de l’inflation, qui «avoisine» 1,5% cette année.

«Les citoyens québécois sont donc encore pénalisés, car les tarifs augmentent plus rapidement que le coût de la vie, pour une deuxième année consécutive, a déploré le député de Chauveau. C’est donc au pouvoir d’achat des Québécois que s’attaquent les libéraux, à nouveau, en plus de renier une promesse faite par le premier ministre en personne, il y a tout juste un an.»

Gérard Deltell a une fois de plus accusé le gouvernement libéral d’avoir provoqué cette hausse en poursuivant le développement de la filière éolienne.

«Hydro-Québec est otage des décisions du gouvernement libéral. Et les citoyens ne font que commencer à payer davantage, car le Parti libéral force Hydro-Québec à produire à perte, alors que nous sommes en situation de surplus», a dit le député caquiste.

De son côté, la députée solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, s’est dite inquiète des «répercussions concrètes» qu’aura cette «énième hausse».

«Avec l’hiver sibérien qu’on a connu, inutile de rappeler que l’énergie est un besoin vital. Le nombre de débranchements a atteint des records: 70 000 en 2014, a-t-elle fait valoir.

L’obsession tarifaire de nos gouvernements plonge les gens dans le noir et dans le froid. On est loin d’une institution qui sert le public d’abord et avant tout.»

Un peu à l’instar de Gérard Deltell, la députée de Québec solidaire a attribué la hausse des tarifs d’électricité à une «série de mauvaises décisions» des derniers gouvernements, «qui ont construit de toutes pièces des surplus d’électricité inutiles et colossaux».

Manon Massé a plus spécifiquement montré du doigt le développement «chaotique» de l’éolien, la construction des minicentrales et le complexe hydroélectrique de la Romaine.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de TVA Nouvelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s