Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Cafouillages avec l’option de retrait des compteurs « intelligents »

20 février 2015 – Source : Journal Les Actualités

Sylvie Bonin, ACEF et Véronique Poirier, SBP des Sources

ESTRIE – L’Association coopérative d’économie familiale(ACEF) et le Service budgétaire populaire des Sources(SBP) constatent un énorme cafouillage d’Hydro-Québec concernant l’option de retrait des compteurs intelligents. Nous déplorons un manque d’information sur les délais, les lignes engorgées, et l’impossibilité de faire part de son retrait autrement que par téléphone! Cette façon d’agir menace le droit des consommateurs de se prévaloir de l’option de retrait à un coût raisonnable.

Premier problème : le manque d’information Cet automne, la Régie a abaissé de façon importante les frais liés à l’option retrait. Les clients chez qui on avait déjà installé un compteur intelligent au moment où l’option de retrait était beaucoup plus coûteuse avaient jusqu’au 5 janvier 2015 pour bénéficier des frais initiaux à 15$ (85$passé ce délai). Mais, l’information a été diffusée dans les médias et Hydro-Québec a négligé d’informer les clients concernés avec leur facturation. Certains clients de la MRC des Sources pouvaient bénéficier d’un délai de 90 jours, mais les correctifs ne leur ont pas été communiqués!

Deuxième problèmes : l’engorgement des lignes téléphoniques De nombreux consommateurs n’ont pu obtenir une ligne, particulièrement en janvier (toujours engagées).

Troisième problème : aucun moyen autre que le téléphone et un nouveau délai tenu dans le secret Les deux organismes ont appris récemment qu’Hydro- Québec avait prolongé le délai pour tous au 31 janvier….mais n’avait pas informée qui que ce soit; aucune information sur le site d’Hydro ni dans les médias! Cela pourrait-il être un moyen détourné afin de restreindre le nombre de clients pouvant bénéficier d’un nouveau délai? Devant ce déplorable cafouillage, l’ACEF demande à Hydro-Québec de :

1-prolonger le délai d’un mois et d’en informer la population.

2-affecter davantage de ressources à sa clientèle.

3-offrir à ses abonnés d’autres moyens que le téléphone pour adhérer à l’option retrait.

4-indiquer sur son site des options claires pour se prévaloir de l’option retrait.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal Les Actualités

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s