Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Tarifs d’électricité : une modulation en fonction du genre de maison envisagée par le gouvernement

19 février 2015 – Source : Journal de Montréal

Le gouvernement Couillard n’exclut pas la possibilité d’augmenter les tarifs d’électricité pour les Québécois qui ont les moyens de se payer «de grandes maisons» énergivores.

Cette proposition, qui émane des consultations sur la politique énergétique, ne rebute pas le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand. Mais Québec n’a pas encore fait son nid sur le sujet. «Le gouvernement, bien sûr, n’a pas pris de décision sur ces questions-là», a-t-il tenu à préciser hier à l’Assemblée nationale.

Le ministre Arcand n’a pas manqué de rappeler que les tarifs d’électricité payés par les Québécois sont les plus compétitifs en Amérique du Nord. «Nous payons autour de 0,06 $ le kilowattheure, comparativement à Toronto où c’est à 0,12 $ puis New York où c’est à 0,20 $».

La classe moyenne écopera

Pour le député péquiste Bernard Drainville, cette ouverture à une nouvelle hausse de tarif risque fort d’atterrir dans la cour de la classe moyenne. «Quand j’entends le ministre Arcand parler de grandes maisons, je sais que ça va finir avec les moyennes maisons, je sais qu’on va tous finir par payer plus», a-t-il pesté.

Privatisation d’Hydro-Québec

L’élu du comté de Marie-Victorin soupçonne même le gouvernement libéral de manigancer une augmentation de la valeur marchande d’Hydro-Québec pour vendre la société d’État. «Ils souhaiteraient privatiser Hydro-Québec, ils ne s’y prendraient pas autrement!»

Ce serait une erreur monumentale de vendre la société d’État, une véritable «vache à lait» pour le Québec, estime le péquiste. «On privatiserait une source incroyable d’enrichissement collectif et d’enrichissement pour l’État québécois, pour satisfaire qui, quoi? En quoi est-ce que sacrifier des actifs qui te rapportent année après année des milliards de dollars, en quoi est-ce que ça nous avancerait comme société?»

Le député Drainville ajoute que le gouvernement Couillard n’a aucun mandat de la population pour envisager ce scénario puisqu’il n’en a jamais été question durant la dernière campagne électorale.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Montréal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s