Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Les compteurs intelligents bientôt en Gaspésie

9 février 2015 – Source : Ici Radio-Canada

Hydro-Québec amorce l’installation de compteurs intelligents dans la région. En Gaspésie, l’installation va débuter en mai, alors qu’elle devrait se dérouler vers la fin 2015 aux Îles-de-la-Madeleine. Dans la région de Matane, entre autres, les abonnés ont reçu leur avis par la poste au cours des derniers jours.

Malgré les voix qui s’élèvent un peu partout pour refuser cette nouvelle technologie, la société d’État assure que les compteurs nouvelle génération ne comportent aucun risque pour la santé. Selon la porte-parole d’Hydro-Québec, Nathalie Vachon, leurs émissions d’ondes électromagnétiques seraient comparables à celles d’un moniteur pour bébé et de beaucoup inférieures à celles d’un four à micro-ondes ou d’un téléphone cellulaire. Selon elle, le compteur ne communiquerait des informations que pendant moins de 90 secondes par jour.

Droit de refus

Comme il est mentionné dans la lettre que les abonnés de la région ont reçue ou recevront dans les prochains jours ou prochaines semaines, les clients souhaitant se prévaloir d’un droit de refus doivent aviser Hydro-Québec dans les 30 jours suivant la réception de l’avis postal. Des frais de 5 $ par mois seront prélevés pour conserver un compteur mécanique.

Des frais de 15 $ s’ajouteront pour l’installation du compteur mécanique. Il sera toujours possible pour un client de demander l’installation d’un compteur mécanique après les 30 jours de délai donnés par Hydro-Québec, mais les frais d’installation seront alors de 85 $.

Compteurs actuels désuets

Hydro-Québec souhaite remplacer ses compteurs actuels, puisque plus de la moitié d’entre eux atteindront bientôt l’âge de 25 ans.

De plus, selon la porte-parole, Hydro-Québec n’a pas le choix parce que les compteurs électromécaniques ne sont plus fabriqués en Amérique du Nord. « Nos compteurs intelligents sont très sécuritaires, explique Mme Vachon. Ils ne comportent pas de risques pour la santé, selon Santé Canada. Le processus d’homologation est l’un des plus rigoureux en Amérique du Nord. Nous sommes tenus de respecter des règles très strictes de précision. »

Amenée à commenter certaines études effectuées à l’étranger, dont une en Australie où l’on remet en question la sécurité de ces compteurs, Mme Vachon affirme que les technologies utilisées ne sont pas les mêmes et qu’on ne peut pas les comparer. Au Québec, des personnes ont déclaré souffrir d’électrosensibilité.
« Ces gens qui ressentent des symptômes sont de bonne foi. Mais nous ce qu’on leur dit, c’est que n’est pas lié au compteur. » — Nathalie Vachon, porte-parole d’Hydro-Québec

Selon Hydro-Québec, cette nouvelle technologie permettra de générer des économies récurrentes de 81 millions de dollars annuellement dès la fin du déploiement fin 2016. « Ces économies vont exercer une pression à la baisse sur les tarifs », ajoute Mme Vachon.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site d’Ici Radio-Canada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s