Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Le PQ veut des explications sur les départs à Hydro-Québec

3 février 2015 – Source : Ici Radio-Canada

Le Parti québécois exige des explications du gouvernement de Philippe Couillard sur les départs en série touchant la haute direction d’Hydro-Québec. Il veut aussi que les hauts dirigeants fassent la lumière, en commission parlementaire, sur les compteurs intelligents.

Le PDG d’Hydro-Québec, Thierry Vandal, annonçait vendredi dernier qu’il quittait son poste de la société d’État, près d’une décennie après avoir été nommé à sa tête et deux ans avant la fin de son mandat. La vice-présidente exécutive Marie-José Nadeau et le grand responsable de l’implantation des compteurs intelligents Georges Abiad ont aussi remis leur démission « à quelques jours d’intervalle », relève le député péquiste Bernard Drainville.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, doit faire preuve de transparence, indique M. Dranville.

« Trois démissions à des postes stratégiques en quelques jours, ce n’est pas une situation courante, ce n’est pas banal », souligne le député de Marie-Victorin.

« Ces démissions sont-elles en lien avec les ratés survenus dans de nombreux dossiers, notamment l’implantation des compteurs intelligents? Est-ce qu’il y a anguille sous roche? » — Bernard Drainville, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie et de ressources naturelles

Rien à voir avec ces démissions, rétorque le gouvernement

En marge d’une annonce économique ce matin à Montréal, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé que M. Vandal et la direction d’Hydro Québec ont encore sa confiance.

M. Couillard a toutefois évité de s’étaler sur la question des compteurs intelligents.
« Les compteurs intelligents, c’est une tendance intéressante pour laquelle j’ai une opinion positive, mais c’est à Hydro Québec de gérer ça. » — Le premier ministre Philippe Couillard

Thierry Vandal répond aux questions des journalistes

Écartant les rumeurs voulant que son départ soit lié au gouvernement, Thierry Vandal a affirmé que « ses relations allaient très bien », tant avec le gouvernement actuel qu’avec tous les autres avec qui il a eu affaire au cours de sa présidence à Hydro-Québec.

Il a aussi affirmé que son départ et celui de la vice-présidente Marie-José Nadeau n’étaient pas liés. Thierry Vandal a confirmé qu’il n’envisageait aucunement de faire carrière en politique et qu’il prendrait un temps de réflexion avant de s’engager dans un autre projet.

Il n’a pas manqué de souligner que le projet des compteurs intelligents « […] va très bien. On a 2,6 millions de compteurs d’installés, cela a été beaucoup plus rapide qu’on croyait, moins coûteux que l’on anticipait et les fonctionnalités que l’on obtient de ces compteurs-là sont au-delà de nos espérances. Quand il y a des pannes par exemple, on a plus besoin d’attendre que quelqu’un nous appelle, on le sait », commente le PDG démissionnaire.

Un communiqué d’Hydro-Québec rendu public aujourd’hui indique que le départ à la retraite de la vice-présidente Marie-José Nadeau était connu depuis le 14 janvier. La société d’État soutient également que la démission de Georges Abiad n’a aucune incidence sur la suite du projet de l’implantation des compteurs intelligents qui « va bon train ».

> Lire la nouvelle en ligne sur le site d’Ici Radio-Canada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s