Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents: aux citoyens de se prononcer

28 janvier 2015 – Source : Journal Le Reflet du Lac

ÉLECTRICITÉ. L’heure des choix est bientôt arrivée pour les citoyens qui ont jusqu’au 30 janvier pour décider s’ils veulent ou non d’un nouveau compteur intelligent. Sans quoi, les frais pour le droit de retrait passeront d’au moins 15 $ à 85 $.

On ne sait toujours pas quand Hydro-Québec commencera l’installation de ces nouveaux appareils sur le territoire de la MRC de Memphrémagog. À moins d’un imprévu, le déploiement se fera en 2015 puisque déjà, environ 13 000 avis d’installation ont été envoyés dans la région qui compte au total 15 000 compteurs.

Ce sujet a suscité un fort intérêt au cours des dernières semaines avec la tenue de différentes rencontres d’information. Plus de 75 personnes ont assisté à un événement portes ouvertes présenté par la société d’état le 21 janvier. On s’attendait à un engouement semblable mardi soir dernier (27 janvier) avec une soirée publique en présence de la Direction de la santé publique (DSP) de l’Estrie.

En parallèle de ces deux rencontres organisées à la demande la Ville de Magog, le regroupement «Magog Refuse» a tenu des activités de sensibilisation portant entre autres sur les dangers de cette nouvelle technologie, dont la plus récente a eu lieu le 24 janvier.

Même si elle admet que la Municipalité aurait peut-être dû attendre d’avoir plus d’information avant d’exprimer sa crainte sur la question de la santé, la mairesse Vicki May Hamm se réjouit d’avoir éveillé l’attention de la population. «Les gens ont eu toute l’information pour prendre leur propre décision. Pour moi, c’est ce qui est le plus important. Concernant le projet de règlement, nous devrions recevoir des réponses de nos aviseurs légaux la semaine prochaine. Cependant, il est peu probable qu’on ait un pouvoir contrairement à ce que les opposants nous avait fait miroiter.»

La première magistrate précise que le problème d’équité entre les citoyens desservis par Hydro-Magog et Hydro-Québec demeure une sérieuse préoccupation, «mais il n’est pas question de se battre en justice contre Hydro-Québec en utilisant l’argent des contribuables».

Avis de la Santé publique du Québec

Les niveaux d’exposition extrêmement faibles des radiofréquences (RF) provenant des compteurs intelligents et les connaissances scientifiques actuelles sur les RF et la santé indiquent que ces appareils ne posent pas de risques pour la santé. Le ministère de la Santé et des Services sociaux partage cette position qui rejoint celle de Santé Canada.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal Le Reflet du Lac

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s