Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Hydro-Québec : Les nouveaux compteurs gagnent du terrain, leurs opposants aussi

21 janvier 2015 – Source : TVA Nouvelles

L’inquiétude persiste au sujet des nouveaux compteurs intelligents d’Hydro-Québec et le mouvement de contestation gagne du terrain, notamment à Québec.

L’installation des compteurs intelligents d’Hydro-Québec va bon train dans la région. À Lévis, 80 % des compteurs ont été installés. À Québec, c’est environ 40 %.

Une opération qui n’arrête pas le mouvement d’opposition Refusons les compteurs, déployé dans une soixantaine de municipalités, dont Québec, Lévis, Boischatel et Stoneham.

Plusieurs raisons poussent les opposants à dire non aux compteurs intelligents. Selon eux, les agences de santé publique font fausse route en estimant les compteurs intelligents sans danger pour la santé.

«Les agences de santé publique prétendent que les compteurs, ou même l’exposition aux radio-fréquences, sont sans danger parce qu’elles se réfèrent uniquement aux effets thermiques (des ondes). Et, nous, on s’inquiète beaucoup des effets non thermiques, qui suscite aussi de grandes inquiétudes au niveau de la communauté internationale.», explique Marie-Michelle Poisson, porte-parole de Refusons les compteurs.

Mais à Lévis, où l’opposition s’organise, le maire Gilles Lehouillier se range derrière la position de la direction de la santé publique.

«Si au niveau de la santé, on décrétait par exemple qu’il pourrait y avoir un certain danger, là on interviendrait comme Ville de façon beaucoup plus énergique. Pour le moment, tous les départements de santé communautaires dans toutes les régions du Québec nous indiquent qu’il n’y a pas de danger pour la santé.»

Les nombreux cas d’abonnés qui ont vu leur facture d’électricité bondir depuis l’installation des nouveaux compteurs inquiètent aussi les opposants. Ils demandent l’abolition des frais de retrait et un moratoire afin que des enquêtes indépendantes soient menées.

«Hydro-Québec nous propose des explications qui nous semblent pour le moins inadéquates et complètement absurdes. Quand on explique des doublements et des triplements de facture par le simple fait que la température aurait été plus froide et qu’il aurait fallu chauffer, il y a toutes sortes de cas aberrants» de dire Marie-Michelle Poisson.

Selon Hydro-Québec, moins de 1 % des abonnés refusent l’installation des compteurs de nouvelle génération. Mais, selon Refusons les compteurs, la société d’État manipule les chiffres qui seraient, en fait, beaucoup plus élevés.

Les opposants n’écartent pas la possibilité de se greffer à un éventuel recours collectif contre Hydro-Québec.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de TVA Nouvelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s