Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Lettre ouverte : Régie de l’énergie fixe à $15 les Frais de retrait du compteur « intelligent »

18 décembre 2014 – Source : GaïaPresse

Voilà enfin un geste pour le respect de nos droits et libertés. La Régie de l’énergie a fixé à $15 les frais d’option de retrait du compteur émetteur de radio-fréquence (dit intelligent).Vous pouvez vous prévaloir de l’option de retrait, à frais réduits, afin de vous débarrasser au plus vite du compteur intelligent (CI), électropolluant, et nous pouvons également inciter le plus grand nombre de voisins à faire de même !

Suite aux pressions exercées depuis 2 ans par la population et le décret émis par la ministre de l’Énergie de l’époque, Mme Martine Ouellet, la régie de l’Énergie a pris la décision, le 24 septembre 2014, de réduire les frais dissuasifs et punitifs de l’option de retrait d’Hydro-Québec – au lieu de les abolir comme nous le demandions.- Cette option s’applique au compteur non communicant (CNC) qui, selon Hydro-Québec, n’émet pas de radiofréquences.

Les frais d’installation passent de 185 $ à 15 $.

Les frais de relève mensuelle passent de 17 $ à 5 $.

À compter du 24 septembre, nous avons 90 jours, soit 5 janvier 2015, pour demander à Hydro-Québec de remplacer le compteur intelligent installé par un compteur non communicant. Après cette date, les frais d’installation passeront à 85 $ .

La Régie accorde la rétroactivité des frais initiaux d’installation et des frais mensuels de relève aux clients qui ont déjà adhéré à l’option de retrait selon l’ancien tarif : ils obtiendront un crédit à leur compte. Cette offre s’adresse aussi aux clients qui ont un compteur numérique Itron, émetteur de radiofréquences, installé au cours des dernières années.

Pour nous prévaloir de cette offre, il suffit : d’appeler le service à la clientèle d’Hydro-Québec au 1-800-569-2577; de noter le nom du préposé, l’heure et la date de l’appel, et de demander un numéro de confirmation, par écrit, en exigeant que le retrait se fasse dans les 10 jours ouvrables.

Plus nous serons nombreux à poser ce geste, plus le gouvernement comprendra à quel point ce projet n’est pas acceptable pour la population. Restons vigilants et continuons à revendiquer nos droits.

Ainsi, le 23 octobre dernier, le député de Borduas, monsieur Simon Jolin-Barrette a présenté à l’Assemblée Nationale, la pétition sur les compteurs intelligents initiée par Otterburn Park Refuse et Mont-Saint-Hilaire Refuse. Plus de 6 500 québécois ont signé cette pétition. Le gouvernement doit répondre par écrit à l’intérieur d’un délai de 30 jours.

Les signataires demandent au gouvernement : d’abolir immédiatement tous les frais relatifs à l’option de retrait ; d’émettre un décret imposant un arrêt du déploiement des CNG au Québec jusqu’à ce que des expertises scientifiques indépendantes et crédibles puissent mesurer leur impact réel sur la santé et l’environnement.

Faisons reculer le déploiement massif des CI et notre collectivité s’en portera mieux!

Source: Sylvie Robitaille

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de GaïaPresse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s