Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Électrosmog : Boston et Philadelphie prônent la prudence

15 décembre 2014 – Source : Magazine Maison Saine

Deux grandes villes de la côte est américaine, Boston et Philadelphie, déplorent que l’organisme fédéral responsable des télécommunications retarde depuis dix ans son enquête sur le problème de l’hypersensibilité électromagnétique. Le 18 novembre 2013, elles écrivaient conjointement un commentaire adressé à la Federal Communications Commission (FCC). Ce commentaire concernait la mise à jour des limites, politiques et règles du FCC en matière d’exposition humaine aux radiofréquences (RF).

Cette lettre rappelle qu’en 1999, le groupe de pression Cellphone Task Force lançait une contestation judiciaire de ces règles. Mises à jour en 1996, elles ne considèrent toujours que les effets thermiques des radiofréquences et non leurs effets non thermiques possibles comme le cancer et les symptômes d’intolérance électromagnétique. En 1993, trois agences fédérales américaines (l’Environmental Protection Agency, la Food and Drug Administration et le National Institute for Occupational Safety and Health) avaient qualifié ces règles de « dépassées » et « sérieusement défaillantes » pour cette même raison.

Boston et Philadelphie déplorent que le FCC ait sans cesse reporté l’analyse du problème de l’électrosensibilité qui selon la Cellphone Task Force devrait être reconnu – tout comme c’est le cas en Suède – comme un handicap invoqué en vertu de la loi sur les personnes handicapées (Americans with Disabilities Act ou ADA). Le commentaire de ces deux Villes affirme : « Ici encore, un organisme chargé de la mise en œuvre de l’ADA reconnaît que cette atteinte à la santé peut être invalidante, mais a seulement promis d’enquêter plus tard. Après plus d’une décennie, cette enquête n’a toujours par été ouverte. Le dossier a été mis à jour avec des preuves massives supplémentaires des effets handicapants des rayonnements de RF sur une minorité reconnue – mais une minorité souffrante – de citoyens américains. La FCC et les autres organismes réglementaire partagent la responsabilité de l’application de l’ADA et devraient remplacer leurs promesses par une attention sérieuse portée à ce problème médical grave. Il s’agit d’un domaine où le FCC pourrait faire figure de pionnier en conseillant l’évitement prudent des RF aux personnes électrosensibles. »

Un dossier à suivre, car selon le médecin australien l’Organisation mondiale de la santé étudie la possibilité d’intégrer l’électrohypersensibilité à sa classification internationale des maladies en 2015, comme l’Allemagne et les pays nordiques l’ont déjà fait.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Magazine Maison Saine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s