Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Sa facture six fois plus élevée à cause du compteur intelligent

9 décembre 2014 – Source : Journal de Montréal

Avoir su que sa facture mensuelle d’électricité passerait de 146 $ à un stratosphérique 839 $, une citoyen­ne de Repentigny n’aurait jamais accepté qu’on remplace son vieux compteur à roulette par un compteur électronique.

Manon Mondor ne croyait jamais subir un tel électrochoc dans sa facturation quand elle a accepté que l’employé d’Hydro-Québec remplace son compteur d’électricité en décembre 2013.

«Avoir su que ça m’occasionnerait autant de problèmes, l’autre serait resté là», dit la citoyenne de Repentigny.

Un an après cette installation, la société d’État exige un supplément de 4253$, elle qui n’avait payé que 1751 $ d’électricité l’année précédente.

Un surcoût inexplicable pour celle qui assure n’avoir rien changé à ses habitudes de consommation d’électricité.

«On a même remplacé des fenêtres pour économiser l’énergie», ajoute-t-elle.

En 2012, quand le couple a emménagé dans sa résidence d’environ 2000 pi2, sa consommation s’établissait à une facture moyenne de 170 $ par mois. L’année suivante, l’évaluation est même descendue à 146 $ grâce, entre autres, à une plus grande utilisation de leur foyer au bois.

Faute du citoyen

C’est à ce moment-là qu’un employé d’Hydro-Québec est passé remplacer leur vieux compteur d’électricité par un compteur électronique, que certains appel­lent «intelligent».

Une intelligence limitée puisqu’en septembre la société d’État lui a dit que sa consommation était presque six fois plus élevée par rapport à l’année précédente. Du coup, on a modifié le mode de versements égaux (MVE) pour le faire passer de 146 $ à 839 $ par mois.

«Ils ne savent faire qu’une chose: me mettre la faute sur le dos. On dirait que leurs employés ne font qu’appliquer les règles sans réfléchir au problème.»

Manon Mondor a fait son bout il y a deux semaines en demandant l’avis d’un électricien pour s’assurer que tout était en ordre.

«Suite aux résultats et de par notre expérience, ce qu’Hydro-Québec demande au client de payer est complètement ridicule», écrit l’expert Jocelyn Leblanc dans son rapport.

Rien remarqué

Un inspecteur d’Hydro est passé en octobre, mais n’a rien remarqué d’anormal. Pourtant, c’est à ce moment que les factures sont redevenues raisonnables.

«Notre analyse nous suggère que les relevés correspondent à la consommation réelle», dit Nathalie Vachon, porte-parole d’Hydro-Québec.

Hydro-Québec suspecte une défectuosité de la thermopompe de la piscine.

En attendant, Mme Mondor doit toujours régler la facture de plus de 4000$ pour cette étrange année 2014 où sa consommation a explosé.

Hydro espère avoir remplacé les 3,8 millions de compteurs en 2018. Le tiers des compteurs à roulette a déjà été changé.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal de Montréal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s