Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Demandes importantes adressées le 6 novembre 2014 à la Régie de l’énergie par l’AQLPA

Suivi des rapports trimestriels du projet de lecture à distance (LAD) d’Hydro-Québec Distribution

Rapport de Brigitte Blais
Préparé pour Stratégies Énergétiques et l’AQLPA

Voici un résumé du document, que vous pouvez consulter au complet en cliquant ici

RECOMMANDATION NO. 4-1 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à prendre acte du fait que le déploiement de la zone 1 du projet de lecture à distance (LAD) d’Hydro-Québec Distribution n’est pas terminé au sens où l’entend la Régie. Des rapports trimestriels identifiant de façon distincte la Phase 1 doivent donc continuer d’être produits d’Hydro-Québec Distribution, selon les décisions déjà émises par le Tribunal.

RECOMMANDATION NO. 4-2 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à exiger du Distributeur, qu’il distingue les nombres de compteurs non-changés comme suit dans ses prochains rapports trimestriels : CLIP

RECOMMANDATION NO. 4-3 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à prendre acte du fait que le taux de refus ne représente pas 0,5 % du nombre de compteurs installés, mais bien 1.2 %.

RECOMMANDATION NO. 4-4 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à préciser quels sont les types de motifs de plaintes dont doit rendre compte le Distributeur, puisque celui-ci se limite à ne rendre compte que des plaintes officielles. Ainsi, les rapports trimestriels du projet LAD de HQD devraient spécifier :

* Le nombre d’avis de non-consentement par trimestre;
* Le nombre de mises en demeure par trimestre;
* Le nombre d’appels au centre d’appels qui concernent un refus du CI et de l’option de retrait;
* Le nombre de clients non-rejoignables;
* Le nombre de compteurs barricadés.

RECOMMANDATION NO. 4-5 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à requérir d’Hydro-Québec qu’elle intègre à ses sondages à venir de satisfaction sur le projet LAD les clients qui ont refusé l’installation d’un CI ou même d’un CNC, ceci afin d’avoir le pouls réel du taux de satisfaction de la clientèle entière non pas sur l’installation comme telle mais bien sur le processus de déploiement dans son ensemble.

Seule une vue d’ensemble de toutes ces informations offrira à la Régie de l’énergie, aux intervenants et au public en général un tableau fiable de l’évolution de l’acceptabilité sociale du projet.

RECOMMANDATION NO. 4-6 :
Nous invitons la Régie de l’énergie à exiger de HQD qu’elle informe plus adéquatement ses clients des nouvelles modalités de l’option de retrait en émettant un communiqué de presse clair et complet des tarifs, autant pour les clients qui ont un délai de 30 jours que pour ceux qui ont un délai de 90 jours. Ce communiqué devrait être envoyé autant aux médias nationaux qu’aux hebdos régionaux.

Nous invitons à Régie à exiger d’Hydro-Québec qu’elle informe tous les abonnés des modalités de l’option de retrait dans la lettre qu’elle envoie 30 jours avant la date limite pour s’en prévaloir. Et ce rétroactivement pour les abonnés ayant reçu une lettre sans mention de l’option de retrait.

Nous invitons la Régie à exiger d’Hydro-Québec qu’elle informe beaucoup mieux ses clients en consacrant un onglet particulier à l’option de retrait et aux compteurs non-communicants sur son site Web.

Nous invitons la Régie à exiger d’Hydro-Québec qu’elle corrige les nombreuses déficiences énumérées au présent rapport quant à la communication à ses clients des nouveaux tarifs et conditions d’option et des délais, et particulièrement qu’elle rectifie les informations obsolètes antérieures à octobre 2014 qui se trouvent toujours dans ses communications.

Et si la Régie le juge opportun, étant donné le retard de communication actuel du délai de 90 jours, la Régie pourrait reporter la date limite à une date ultérieure au 5 janvier 2015 pour les clients des zones déployées.

(…) En réponse à notre question écrite 1.31 (a) sur le nombre de compteurs non-installés, HQD nous répondait en effet :

Au 30 juin 2014, le Distributeur estimait à environ 13 000 le nombre de compteurs difficiles d’accès pour lesquels des actions devaient être entreprises afin de pouvoir en assurer le remplacement. Au 1er octobre 2014, ce nombre est d’environ 20 000 compteurs sur l’ensemble des compteurs installés.
Ce que HQD appelle des compteurs « difficiles d’accès » incluent :

1) les compteurs situés derrière des obstacles;
2) des compteurs barricadés par des clients qui refusent à la fois les compteurs non- communicants et l’option de retrait;
3) ainsi que les compteurs situés derrière des portes que certains clients refusent d’ouvrir.

(…)
Ainsi, contrairement à ce qu’affirme HQD dans un communiqué de presse sur le déploiement des compteurs en date du 28 octobre 2014 20 et dans son rapport trimestriel du 30 juin 2014, le taux de refus ne représente pas ,5 % du nombre de compteurs installés, mais bien 1.2 %.

(…)
5. Plusieurs citoyens des nouvelles zones déployées nous affirment soit ne pas avoir reçu de lettre d’avis, soit l’avoir reçue une dizaine de jours en retard, un problème qui avait déjà été constaté auparavant et qui n’est toujours pas corrigé.

6. Le Feuillet remis aux clients par HQD ne fait pas mention de l’option de retrait. Nous avons déposé ce feuillet en annexe 2 du présent rapport.

7. Par ailleurs, Hydro-Québec Distribution n’informe toujours pas clairement la clientèle que l’option peut être exercée verbalement, comme l’a décidée la Régie au dossier R-3854-2013 Phase 2.

(…)
Hydro-Québec Distribution s’était engagée à ce qu’un message à cet effet soit inclus sur la facture des clients. Or les clients ayant déjà reçu avis d’installation ou ayant reçu l’installation d’un CNG n’ont pas encore été avertis dans les factures reçues à ce jour de ce délai de 90 jours. HQD attendra-t-elle au mois de décembre pour ajouter son message sur la facture des clients, à moins d’un mois de la date limite ?

(…)
Selon nous, tous les clients des zones déployées (ou ayant reçu leur lettre avant le 3 octobre 2014) doivent être avertis. Comme HQD l’avait fait en 2012, nous croyons qu’un communiqué de presse devrait être émis par la Société d’État afin d’informer tous et chacun en bonne et due forme, des nouveaux tarifs d’option et du délai de 90 jours expirant le 5 janvier 2015.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s