Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Compteurs intelligents: Un risque pour la santé ?

21 novembre 2014 – Source : Journal l’Exemplaire de l’Université Laval

Lévis Refuse, une association contre l’installation des compteurs intelligents d’Hydro-Québec, a tenu mardi soir dernier une rencontre informative à Saint-Jean Chrysostome sur cette technologie. Jocelyne Breton et Luc Forbeaux, principaux membres de l’organisme, ont expliqué les multiples implications sur les risques pour la santé, sur la tarification et sur les dérives potentielles de l’atteinte à la vie privée.

D’emblée, Mme Breton a fait connaître le point de vue du regroupement citoyen qu’elle représente. Concrètement, Lévis Refuse prône l’application du principe de précaution quant à l’utilisation des compteurs émetteurs de radiofréquences (RF). « Tant qu’il ne sera pas prouvé que la technologie est sécuritaire, on est contre sa distribution », a-t-elle affirmé.

Selon M. Forbeaux, les risques pour la santé sont bien réels. « Il y a des milliers d’études qui ont été publiées concernant la nocivité de l’exposition des humains aux ondes radio », a-t-il mentionné.

D’après ses dires, le point d’achoppement consiste dans le fait que les autorités chargées d’étudier et de légiférer sur le sujet, soit la Société Royale et Santé Canada, n’ont pas tenu compte de certaines données névralgiques afin d’avoir un portrait juste et global de la situation.

« Le problème c’est que le Code de Sécurité 6 ne tient pas compte des effets biologiques de la technologie sur les êtres humains, mais simplement des effets thermiques », a allégué M. Forbeaux. Par ailleurs, la problématique s’avère aussi de nature financière.

Mme Breton croit que le nouveau mode de facturation sera désavantageux pour les clients résidentiels d’Hydro-Québec. « La facturation des kWh se calcule désormais quotidiennement », a-t-elle précisé en ajoutant que les journées où la consommation excédera le nombre de kWh chargés au tarif préférentiel, le tarif régulier entrera immédiatement en vigueur jusqu’à la fin de la journée.

Cela constituerait un désagrément par rapport au mode de facturation mensuel. Elle a mentionné que plusieurs clients de la première phase d’installation des compteurs, dans la région de Montréal, ont vu leur facture grimper significativement. Mais il y aurait plus insidieux encore.

Selon M. Forbeaux, les compteurs intelligents seraient munis d’une puce capable de se connecter avec les électroménagers à l’intérieur des domiciles et de récupérer de l’information. « On craint que cela ne donne lieu à d’importantes dérives portant atteinte à la vie privée », a-t-il déploré en ajoutant que les informations que recueillera Hydro-Québec ne seront pas complètement à l’abri du piratage informatique.

La version d’Hydro-Québec
Joint par téléphone, le porte-parole officiel d’Hydro-Québec, Patrice Lavoie, a affirmé que la technologie est sécuritaire. « Hydro-Québec respecte les normes d’exposition émises par Santé Canada et entérinées par la Société Royale », a-t-il déclaré.

M. Lavoie croit que le projet bénéficie de l’assentiment de la population puisque seulement 0,5% des ménages se seraient prévalus du droit de retrait. Il croit que certains groupes font de la désinformation et déplore ce phénomène.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site du Journal l’Exemplaire de l’Université Laval

Publicités

3 réponses à “Compteurs intelligents: Un risque pour la santé ?

  1. Jean Laverdiere 10 décembre 2014 à 15:14

    très intéressant. Moi je demeure dans un boc a 7 logement, j’ai une femme qui vient de ce faire opéré pour un cancer du seins, elle subit de la chiméo plus un enfant. Pour moi j’ai 70 ans voilà mes craintes .Les 7 conpteurs vont être installer en arrière de ma cuisine, en arrière d’une feuille de chiproc sur des planches de bois 4par 4 , nous vivons dans la cuisine, une feuille de un demi pouce nous sépare de 7 compteur intelligent, Esce-qu’il existe une autre solution que de déménager?. Donner-moi une réponce svp. Je ne sais pas quoi faire.

    • Lévis Refuse les compteurs intelligents 11 décembre 2014 à 00:48

      Le meilleur conseil que nous puissions vous donner c’est d’essayer de convaincre vos 7 colocataires d’opter pour l’option de retrait pour faire installer un compteur non communicant. Ils n’ont qu’à contacter Hydro-Québec au 1-800-569-2577. Il ne devrait pas être trop difficile de les convaincre, surtout s’ils ont écouté les nouvelles cette semaines concernant des clients qui se plaignent que les compteurs intelligents ont fait grimper leur facture de manière incompréhensible (Une dame de Repentigny a vu sa facture passer de 145$/mois à 839$/mois, soit… sa facture initiale X 5.8). S’ils comprennent que le compteur intelligent présente un fonctionnement instable chez certains clients et risque de faire grimper leur facture en flèche, ils vont préférer opter pour une solution moins coûteuse et surtout moins risquée.

      Pour un compteur non communicant, vous allez payer 60$ par an pour les frais de relève et 15$ pour l’installation la première année… mais à notre connaissance, ce compteur, à ce jour, n’a fait l’objet d’aucune plainte de surfacturation… Alors le calcul est assez facile à faire.

  2. Alexandre 22 novembre 2014 à 21:06

    Avez-vous vraiment confiance en la machine à sous qu’est Hydro-Québec et aux affirmations de son porte-parole Patrice Lavoie? C’est loin d’être « 0.5% des ménages » qui se prévalent du droit de retrait. Hydro-Québec ne tient aucunement compte dans leur statistiques, des gens qui ne sont pas encore au courant de l’existence de ces nouveaux compteurs, et ne tient pas compte non plus des gens qui n’ont pas eu le temps de manifester leur refus et se sont retrouvé avec un compteur intelligent. Hydro ne tient pas en compte non plus des gens qui téléphonent Hydro-Québec après s’être fait ‘installé un compteur intelligent à leur insu et qui veulent le faire remplacer par un compteur non-communicant. Ne tient pas compte non plus des gens qui téléphonent Hydro-Québec sans jamais pouvoir parvenir à avoir la ligne pour parler à quelqu’un et se prévaloir du droit de retrait. La vraie estimation, qui devrait être révélée à la population, est qu’au moins 50% des ménages ne veulent pas de ces nouveaux compteurs intelligents pour plusieurs bonnes raisons. La virgule est de toute évidence mise volontairement au mauvais endroit dans leur calcul. Si je veux vendre quelque chose à ma clientèle, j’ai tout intérêt de ne rien dire sur les défaillances potentielles et les risques engendrés en me croisant le doigts que je puisse parvenir régler le problème le jour où il surviendra, j’ai donc plutôt tout intérêt de dire que tout a été vérifié par des spécialistes et que je suis aux normes et que ça se vend comme des petits pains chauds, sinon aucun client n’en voudrait de mon produit et je ne pourrais pas gagner la confiance de ma clientèle pour ainsi mieux les enfirwaper! C’est facile, très facile de dire que des groupes font de la désinformations. C’est à Hydro-Québec que revient la responsabilité de prouver, en toute transparence que leur nouveau produit technologique est fidèle à leurs affirmations. De dire que la technologie est sécuritaire ne rassure en rien la population, ce ne sont que des mots. Des preuves tangibles par contre peuvent faire toute la différence. Mais comme Hydro-Québec ne le fait pas, puisqu’au fond de cette histoire se cache visiblement une stratégie financière et que si tout se savait au grand jour ce projet n’aurait pu voir le jour, alors des groupes de gens s’unissent partout au Québec et font leur propres enquêtes auprès de gens compétents dans divers domaines professionnels et tentent d’aviser le public des vrais choses, des vrais enjeux, et de leur droit. Et ça, c’est la meilleure chose à faire! Toujours sur les routes à rencontrer ma clientèle et développer mon réseau d’affaires pour mon entreprise, je pose la question à chaque personne que je rencontre et je peux affirmer que 9 personnes sur 10, partout au Québec, sont en désaccord avec cette nouvelle technologie qui leur est imposée et que 7 personnes sur 10 ne veulent pas de compteur intelligent. Alors, 0.5% vous dites? Foutaise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s