Lévis Refuse

Lévis Refuse les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Les habitants de Hanley utilisés pour tester des compteurs défectueux, affirme le NPD

L’opposition officielle en Saskatchewan affirme que le gouvernement a mis les résidents du village de Hanley en danger en y installant 400 compteurs intelligents après que des problèmes sur ces compteurs eurent été découverts. Le gouvernement réfute cette théorie et indique avoir pris connaissance des problèmes après l’installation.

Les 400 compteurs ont été installés à l’été 2012 afin de tester la configuration du système et le bon fonctionnement du réseau sans fil. Ils ont été retirés en octobre 2012 après les tests. Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) attaque le gouvernement depuis la parution, lundi, d’un rapport qui reproche à SaskPower de ne pas avoir accordé assez d’importance à la sécurité de ses clients dans le dossier des compteurs intelligents.

« Le ministre savait que ces compteurs étaient dangereux, que d’autres gouvernements mettaient fin à leur relation [avec Sensus] et il a continué à exposer la population à des risques. » — Trent Wotherspoon, chef adjoint du NPD

La compagnie Philadelphia Electric Company (PECO) à Philadelphie avait annoncé en août 2012 qu’elle suspendait son programme de compteurs intelligents après que 14 compteurs eurent pris feu. PECO a confirmé avoir contacté plusieurs compagnies d’électricité en août 2012, dont SaskPower, pour les avertir qu’elle avait ouvert une enquête sur les problèmes des compteurs Sensus.

Le ministre responsable de SaskPower, Bill Boyd, affirme qu’il avait connaissance des problèmes de cette version antérieure des compteurs ailleurs dans le monde. Il soutient, par contre, que les fonctionnaires croyaient que les compteurs n’étaient pas la source du problème. Le rapport paru lundi indique que SaskPower avait reçu à l’époque une lettre de Sensus qui l’assurait que les compteurs ne présentaient pas de problèmes majeurs.

« Lorsque quelqu’un est mis en danger, ce n’est pas quelque chose que le gouvernement de la Saskatchewan voudrait voir. » — Bill Boyd, ministre responsable de SaskPower.

> Lire la nouvelle en ligne sur le site de Radio-Canada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s